Sans Parker, les Bleus ne ralentissent pas

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Privés de Tony Parker, blessé à la jambe droite, l'équipe de France de basket-ball n'a pourtant pas souffert, samedi soir, face à une modeste équipe de Belgique lors du Tournoi International de Strasbourg (82-44). Les hommes de Vincent Collet montent clairement en puissance en vue des repêchages pour l'Euro 2009.

Privés de Tony Parker, blessé à la jambe droite, l'équipe de France de basket-ball n'a pourtant pas souffert, samedi soir, face à une modeste équipe de Belgique lors du Tournoi International de Strasbourg (82-44). Les hommes de Vincent Collet montent clairement en puissance en vue des repêchages pour l'Euro 2009.Après une première victoire convaincante face à l'Autriche vendredi soir (98-57), l'équipe de France de basket-ball se frottait à la Belgique au Rhénus Sport de Strasbourg à l'occasion de sa deuxième rencontre du Tournoi International de la ville alsacienne. Une compétition durant laquelle les Bleus peaufinent leur préparation aux repêchages de l'Euro 2009. Et pour leur deuxième rendez-vous dans le Bas-Rhin, les hommes de Vincent Collet n'ont pas déçu avec une victoire écrasante acquises aux dépens de Diables Rouges trop limités (82-44).La tâche n'était pourtant pas évidente au départ. Car samedi, une mauvaise nouvelle est venue perturber la préparation des Bleus. Tony Parker, fer de lance de la formation tricolore, était mis au repos forcé après avoir passé des examens médicaux dans la matinée. La nouvelle, tombée sur le site de la fédération française de basket, fait suite à une première alerte survenue après un choc lors du match contre l'Autriche.Parker : "Je serai présent pour Italie-France"Le meneur de jeu des San Antonio Spurs avait dû quitter le parquet strasbourgeois après seulement douze minutes de jeu à cause d'une béquille à la cuisse droite. Mais après une IRM de contrôle et une écographie, passées samedi matin, T.P. devait également déplorer une légère entorse de la cheville droite. Rien d'alarmant en soi mais suffisant pour coller le triple champion NBA (2003, 2005 et 2007) sur le banc de touche pour quelques jours."Lors du choc avec le joueur autrichien, j'ai reçu un coup sur ma cuisse et ma cheville a également tourné. Je n'ai pas prêté attention à ma cheville car la douleur à la cuisse était vive. Mais une fois au repos, le soir, la douleur à la cheville s'est réveillée et elle a commencé à gonfler. L'IRM et l'échographie passées ce matin sont rassurantes, je suis donc soulagé. Je suis frustré de devoir arrêter quelques jours ma préparation, mais je vais suivre des soins adaptés et je serai présent pour Italie-France" a déclaré le meneur des Bleus.L'absence de T.P. ne s'est donc pas trop faite sentir. Les Tricolores ont exercé une grosse défense, ce qui leur a permis de ne pas être trop inquiéter par des Belges orphelins de leurs joueurs majeurs. Le score à la pause ne laisse déjà plus de doute sur l'issue finale (34-22). Au final, cette large victoire a permis à Nicolas Batum (18 points), Florent Pietrus (19 points) et Johan Petro (15 unités) de s'illustrer. En l'absence de Tony Parker, force est de constater que ses coéquipiers n'ont pas failli, loin de là. De bon augure pour la suite...

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr