Place au terrain à Bourgoin

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après avoir frôlé la banqueroute, le CS Bourgoin-Jallieu a retrouvé un peu de tranquillité grâce à un de ses anciens président, Gaston Maulin, s'étant porté garant auprès de la DNCG. Vendredi, c'est le rectangle vert qui va reprendre ses droits dans l'Isère à l'occasion de la réception du champion lors de la 6e journée du Top 14.

Après avoir frôlé la banqueroute, le CS Bourgoin-Jallieu a retrouvé un peu de tranquillité grâce à un de ses anciens président, Gaston Maulin, s'étant porté garant auprès de la DNCG. Vendredi, c'est le rectangle vert qui va reprendre ses droits dans l'Isère à l'occasion de la réception du champion lors de la 6e journée du Top 14.Bourgoin respire. Et c'est en grande partie grâce à Gaston Maurin. A 77 ans, cet homme d'affaire a mis fin aux angoisses de toute une région en se portant garant auprès de la DNCG, évitant ainsi au club berjallien un dépôt de bilan dramatique. Criblé de dettes, le club isérois n'est pas passé loin de la catastrophe financière, ne devant son salut qu'à son ancien président.Si le domaine financier se porte mieux, ce n'est pas encore franchement le cas du côté sportif. Avec trois défaites en cinq matches, les Grenats restent à la limité de la zone rouge avec un seul point d'avance sur le Stade Français, premier relégable. Lors de la dernière journée, les Berjalliens ont même pris une gifle à Jean-Dauger face à l'Aviron Bayonnais (6-53).Bourgoin n'aime pas se délocaliserLe CSBJ espère donc redresser la tête à l'heure d'accueillir le leader et le champion de France en titre Perpignan, vendredi soir, au stade des Alpes de Grenoble lors de l'ouverture de la 6e journée du Top 14. Ce match délocalisé représente donc un challenge intéressant pour les troupes d'Eric Catinot et Xavier Péméja. Surtout que dans ce contexte d'expatriation, Bourgoin n'a jamais réussi à goûter à la victoire.En cinq rencontres loin de son habituel Pierre-Rajon, la formation iséroise a tout le temps perdu. En mars 2006 déjà, Perpignan l'avait emporté dans un duel au coeur du stade Geoffroy-Guichard de Saint-Etienne (18-15). Aux Berjalliens d'ouvrir un nouveau chapitre en faisant mentir cette statistique.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr