Opération séduction chez les Bleus

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Décevants sur le terrain, les Bleus ont essuyé une pluie de sifflets lors de leur dernière prestation face au Nigeria à Geoffroy-Guichard, mardi (0-1). L'heure était donc à la reconquête des coeurs cette semaine. Après une journée consacrée aux personnes non-voyantes, la Fédération française avait organisé, mercredi, une séance d'entraînement avec des enfants.

Décevants sur le terrain, les Bleus ont essuyé une pluie de sifflets lors de leur dernière prestation face au Nigeria à Geoffroy-Guichard, mardi (0-1). L'heure était donc à la reconquête des coeurs cette semaine. Après une journée consacrée aux personnes non-voyantes, la Fédération française avait organisé, mercredi, une séance d'entraînement avec des enfants.Sélectionné par Raymond Domenech en personne, le groupe de 23 jeunes - entre 10 et 14 ans, a pu participer à la séance d'entraînement des internationaux tricolores, mercredi au Stade de Tola Vologe, habituellement réservé à la préparation de l'Olympique Lyonnais, après avoir assisté au match des Bleus face aux Super Eagles la veille. Devant un public de 1 000 personnes, les enfants ont échangé passes et autographes avec leurs idoles avant une conférence de presse en bonne et due forme. "Depuis mon arrivée, j'ai l'impression de rêver, ça fait dix fois que Benzema me tape sur l'épaule, comme les pôtes pendant la récré... j'étais très impressionné par le sélectionneur des Bleus, il était un vrai Papa pour nous, et nous a appris beaucoup de choses...je suis certain que les Bleus se qualifieront pour la prochaine Coupe du Monde... ", a ainsi confié Malo Lohro originaire de Honfleur.Une opération de communication - orchestrée par l'un des partenaires de l'Equipe de France - chargée de redorer le blason d'une sélection nationale à l'image bien écornée ces deniers mois. Victorieuse de ses deux affrontements face à la Lituanie (1-0, 1-0) lors des derniers matches qualificatifs pour le Mondial 2010, la France reste deuxième du groupe 7 derrière la Serbie. Surtout, les Bleus peinent à séduire dans le jeu et donc à mobiliser les foules.Benzema: "On est pas là pour parler de cela"Copieusement sifflés à Saint-Etienne, mardi, les Bleus ont fait de ce désamour du public un sujet tabou. "On est pas là pour parler de cela" assène ainsi Karim Benzema lorsque que la question est abordée. Une réserve soigneusement respectée par l'ensemble du groupe qui préférait s'exprimer sur le plaisir partagé avec les enfants lors de cette journée."C'est magnifique. J'aurais aimé à leur âge fréquenter des joueurs de l'Equipe de France. Les enfants en ont eu plein les yeux. Ils vont rentrer avec beaucoup de souvenirs. C'était l'objectif. Honnêtement, on l'a fait avec le coeur", a déclaré Patrice Evra au micro d'Europe 1.Reste à poursuivre l'opération séduction sur le terrain à commencer par le match amical face à la Turquie à Lyon au stade Gerland, vendredi.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr