Malouda et Vieira retrouvent les Bleus

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Raymond Domenech a dévoilé lundi la liste des 25 joueurs retenus pour affronter en amical le Nigéria et la Turquie les 2 et 5 juin prochain. Privé d'équipe de France depuis octobre 2008, Florent Malouda fait son retour chez les Bleus, tout comme Patrick Vieira et Sidney Govou.

Raymond Domenech a dévoilé lundi la liste des 25 joueurs retenus pour affronter en amical le Nigéria et la Turquie les 2 et 5 juin prochain. Privé d'équipe de France depuis octobre 2008, Florent Malouda fait son retour chez les Bleus, tout comme Patrick Vieira et Sidney Govou. Polo rouge à liserés blanc et orange au lieu du costume noir qu'il arbore plus souvent, c'est un Raymond Domenech bronzé et décontracté qui a présenté ce lundi soir sa dernière liste de la saison, une "liste élargie à 25 joueurs" que l'intéressé a justifiée ainsi: "C'est pour pallier aux problèmes sur le dernier match, je préfère avoir du monde au départ plutôt que de rappeler des gens en vacances à droite et à gauche." Les 25 heureux élus devront donc reporter d'une semaine leur départ en vacances, le temps d'un stage et de deux rencontres amicales délocalisées à Saint-Etienne et à Lyon face au Nigéria et à la Turquie, mais la plupart s'y attendait, puisque faisant partie du noyau dur des Bleus depuis maintenant plusieurs mois, voire quelques années pour les anciens.Ils sont principalement trois à effectuer leur retour: Florent Malouda, Patrick Vieira et Sidney Govou. Pour le premier, qui finit la saison en trombe avec le Chelsea de Guus Hiddink après avoir longtemps mangé son pain noir sous l'ère Luiz Felipe Scolari, ce n'est pas vraiment une surprise, quand bien même le Guyanais avait eu des mots assez durs à l'encontre du sélectionneur, notamment après le dernier Euro 2008. "Il ne m'a pas plus impressionné que quand je le prenais à une époque où tout le monde me disait qu'il ne fallait pas le prendre, a commenté le sélectionneur, je suis son parcours, quand les joueurs sont performants, ils sont là, quand ils ne sont pas performants et qu'il y a de la concurrence, surtout à ce poste à gauche où il y a du monde, c'est leur problème plus que le nôtre."Le dossier Malouda évacué, Raymond Domenech a ensuite évoqué son capitaine Patrick Vieira qui n'avait pas été convoqué fin mars pour le double affrontement face à la Lituanie en raison d'une forme jugée précaire et du peu de temps de jeu dont il bénéficiait à l'Inter Milan. "Il faut être cohérent, je le suis, je dis toujours que si des joueurs ne sont pas là, c'est parce que leurs performances ne sont pas suffisantes ou parce que la concurrence fait qu'il y a meilleur qu'eux. Patrick a rejoué, il a eu une saison difficile, c'est le capitaine, il y a deux matches amicaux, c'est une incohérence si je ne le prends pas."Gignac et Rémy dans le groupeQuid de Sidney Govou, qui revient tout juste d'une sérieuse blessure au tendon d'Achille ? La superstition n'est pas loin: "Il y a des miracles de la nature déjà, car récupérer comme il a récupéré, ça prouve que c'est un vrai pro, qui sait se préparer. Quand il se fixe des objectifs, il est là". Govou, qui pensait peut-être avoir joué son dernier match officiel à Gerland samedi dernier face à Caen, aura donc sans doute le droit à un peu de rab le 5 juin face à la Turquie, il côtoiera en attaque son adversaire samedi prochain au Stadium, André-Pierre Gignac, rappelé après son essai concluant face à la Lituanie au Stade de France, tout comme le Niçois Loïc Rémy, récompensé de sa bonne saison d'ensemble, Karim Benzema et Nicolas Anelka.Pour le reste, pas de grandes surprises: Gallas, Clichy et Nasri sont absents parce que blessés, Trezeguet, Cissé ou, plus étonnant, Flamini, ne sont plus dans les petits papiers du sélectionneur, tandis que Luyindula, titulaire surprise lors des deux matches face à la Lituanie, est victime de la concurrence et d'une fin de saison poussive. Ce rassemblement de fin de saison est en tout cas pris au sérieux par Raymond Domenech qui, outre des opérations spéciales à destination des jeunes et des aveugles, compte dessus pour rappeler ses troupes à l'essentiel, à savoir les éliminatoires de la Coupe du monde 2010, d'où l'absence de joueurs surprises à même d'être essayés.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr