Les Bleus ne font plus recette

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Boudée par une partie de ses supporters, l'Equipe de France ne séduit plus les chaînes de télévision. L'appel d'offres pour la commercialisation des droits de retransmission des matches des Bleus n'a pas recueilli les sommes escomptées par la Fédération.

Boudée par une partie de ses supporters, l'Equipe de France ne séduit plus les chaînes de télévision. L'appel d'offres pour la commercialisation des droits de retransmission des matches des Bleus n'a pas recueilli les sommes escomptées par la Fédération.Les Bleus ne soulèvent plus les foules. Auteurs de performances ternes sur le terrain, ils ne crèvent plus l'écran. A l'appel d'offres pour la commercialisation des droits de retransmission des matches des Tricolores lancé par la Fédération Française de Football, les chaînes de télévision ont affiché une certaine frilosité au moment d'investir.Le lot proposé par la FFF, concernant la période 2012-2014 (matches qualificatifs pour l'Euro 2012, Coupe du Monde 2014 et amicaux) n'a en effet recueilli que des propositions jugées "insuffisantes" par l'instance nationale. TF1, M6 et Direct 8*, les trois chaînes engagées dans les enchères, ont d'ailleurs attendu le 15 juillet dernier, date limite, pour déposer leurs dossiers.Les audiences des Bleus en baisseTF1, qui possède actuellement l'exclusivité des droits de diffusion des matches de l'équipe de France, dépense déjà 45 millions d'euros par an, soit 5 millions d'euros pour chaque match des Bleus. Confrontée à une baisse d'audience et de recettes publicitaires, la chaîne privée ne souhaite pas payer davantage pour un produit dévalorisé aux yeux du public. Les dernières rencontres de l'Equipe de France ont récemment perdu un million de spectateurs en moyenne.Un argument que Noël Le Graët, a réfuté. "La période économique n'est pas favorable et ne permet pas d'acheter sans discuter. Le désamour, tout ça, ce n'est pas vrai du tout. Les audiences télé pour les Bleus depuis dix ans ne bougent pas", a confié le vice président de la FFF à l'AFP.Le comité de suivi de la consultation de la FFF a déclaré qu'il entendait relancer les négociations. "Les offres remises par les candidats sur les différents lots n'ayant pas atteint le prix de réserve fixé par la FFF, le Comité de Suivi de la consultation va recommander au Conseil Fédéral de déclarer infructueuse la consultation et de procéder, dans les meilleurs délais, à la commercialisation des droits sur la base de négociations de gré à gré avec les candidats intéressés, comme le prévoit le règlement de la consultation", pouvait-on lire sur le site officiel de la Fédération.Une déconvenue qui s'inscrit également dans un contexte plus global de baisse des droits de retransmission pour les rencontres de football en France. Ligue des champions, championnat, Coupe de la Ligue, les chaînes télévisées ne jouent plus la surenchère...*TF1 et M6 se sont positionnées sur les trois lots soit la diffusion des matches officiels, des matches amicaux et magazines. Direct 8 n'est présente que sur le dernier lot.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr