L'Asvel en patron

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Victorieux dans la douleur de Besançon (79-76), Villeurbanne a repris son fauteuil de leader au terme de la 29e journée de Pro A. Les Rhodaniens devancent Orléans, battu vendredi à Nancy (69-66), alors que les Havrais, qui sont tombés face à Cholet (78-76), ont raté une belle occasion d'assurer leur maintien parmi l'élite.

Victorieux dans la douleur de Besançon (79-76), Villeurbanne a repris son fauteuil de leader au terme de la 29e journée de Pro A. Les Rhodaniens devancent Orléans, battu vendredi à Nancy (69-66), alors que les Havrais, qui sont tombés face à Cholet (78-76), ont raté une belle occasion d'assurer leur maintien parmi l'élite.Le suspense reste entier... Que ce soit en haut ou en bas du classement, ce championnat de Pro A version 2008-2009 aura réservé son lot de surprises jusqu'au bout, à tel point qu'il donnera même lieu à une dernière journée riche en émotions mercredi prochain puisque la première place mais également le deuxième et dernier billet pour la Pro B seront notamment décernés !Honneur tout d'abord au leader villeurbannais, qui avait abandonné son bien à Orléans durant 24 heures et l'a finalement récupéré samedi soir, au terme d'un match serré face à des Bisontins au bord du gouffre. Vaincus quelques jours plus tôt à Dijon (84-79), les Rhodaniens ont à coeur de se reprendre contre une équipe de Besançon qui doit à tout prix l'emporter pour espérer. Ces derniers, emmenés par un Desroses auteur de son meilleur total de la saison (23 points, 27 d'évaluation), y croient jusqu'à quelques minutes du terme (70-63, 36e), avant de complètement s'écrouler sous les coups de boutoirs de Reynolds (22 points) et cie, s'inclinant finalement d'un souffle (79-76).L'Asvel jouera une finale pour la première place mercredi face à Nancy, tout comme Besançon, contre Pau. Et si les Doubistes n'ont plus leur destin en mains, ils auraient pu être en Pro B dès ce soir, si Le Havre l'avait emporté face à Cholet. Menant quasiment toute la rencontre avec même une avance de huit points à l'entame du dernier quart (62-54), les Normands craquent eux aussi dans le "money-time", Thompson (20 points), Slaughter (18 points) et leurs coéquipiers ne parvenant à stopper le meilleur marqueur du match avec 22 unités, le MVP français 2008 De Colo. Mais les Havrais resteront en Pro A s'ils l'emportent à Hyères.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr