Il quitte l'armée pour le Mondial de rugby

  • A
  • A
Partagez sur :

La Nouvelle-Zélande a levé son veto à la participation du 2e ligne des Fidji Leone Nakarawa au Mondial-2011 de rugby, suite à sa décision de quitter l'armée de l'archipel du Pacifique dirigé par un régime militaire, a annoncé vendredi le chef de la diplomatie néo-zélandaise.

Depuis le coup d'Etat du 5 décembre 2006, qui a placé à la tête de l'archipel le commodore Voreque Bainimarama, la Nouvelle-Zélande, organisatrice du Mondial, a imposé des restrictions d'accès à son territoire à tout ressortissant fidjien lié à la junte militaire, y compris les joueurs de rugby.