Henry forfait pour les Féroé

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Thierry Henry a déclaré forfait pour le match des Bleus comptant pour les éliminatoires à la Coupe du monde 2010, mercredi, contre les Iles Féroé. Le capitaine de l'équipe de France en l'absence de Patrick Vieira souffrirait de ses tendons d'Achille.

Thierry Henry a déclaré forfait pour le match des Bleus comptant pour les éliminatoires à la Coupe du monde 2010, mercredi, contre les Iles Féroé. Le capitaine de l'équipe de France en l'absence de Patrick Vieira souffrirait de ses tendons d'Achille.Déjà forfait en juin dernier lors des deux matches amicaux contre le Nigéria et la Turquie, Thierry Henry manquera aussi le déplacement aux Iles Féroé ce mercredi, rencontre comptant pour les éliminatoires de la Coupe du monde 2010. Le forfait du capitaine de l'équipe de France en l'absence de Patrick Vieira, d'abord annoncé par le site officiel du FC Barcelone, a ensuite été confirmé lundi par la FFF. Tout juste revenu d'une tournée en Amérique du Nord avec le Barça, l'ancien Gunner souffrirait des deux tendons d'Achille, douleurs qui se seraient accentuées ces derniers jours et notamment lors du match amical contre les Chivas de Guadalajara durant lequel le Français a joué 45 minutes.En proie à des problèmes physiques depuis la fin de la saison dernière, complications qui auraient pu le priver de la finale de la Ligue des Champions contre Manchester United, Thierry Henry ne souhaite pas prendre de risques et compromettre l'entame du nouvel exercice en Liga. L'attaquant des Bleus devrait donc bientôt quitter Clairefontaine, tandis que ses coéquipiers s'envoleront pour les Féroés mardi. Raymond Domenech a eu le nez creux en convoquant de nombreux joueurs à vocation offensive: Karim Benzema, Nicolas Anelka, André-Pierre Gignac et Loïc Rémy. Le sélectionneur tricolore ne devrait pas faire appel à un renfort. C'est donc à 21 que les Français aborderont la rencontre.Vieira absent, Ribéry toujours convalescent, et maintenant Henry sur la touche, c'est un autre joueur cadre des Bleus qui ne sera pas sur la pelouse à Tórshavn. L'adversaire, certes de faible valeur, ne devrait pas empêcher la France de s'imposer, si la logique est respectée. Mais dans un mois, deux rendez-vous décisifs attendent les hommes de Domenech, contre la Roumanie et en Serbie. Un premier test, avec ces trois-là ensemble, n'aurait pourtant pas été de trop.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr