Ligue des champions : revivez le match nul de Lyon contre Manchester City

, modifié à
  • A
  • A
Memphis Depay et l'OL ont concédé le nul face à Kyle Walker et Manchester City.
Memphis Depay et l'OL ont concédé le nul face à Kyle Walker et Manchester City. © ROMAIN LAFABREGUE / AFP
Partagez sur :
L'OL a mené à deux reprises contre Manchester City mais a fini par concéder le match nul. Il lui faudra ne pas perdre en Ukraine, dans deux semaines, pour se qualifier.
L'ESSENTIEL

LYON - MANCHESTER CITY : 2-2

Buts : Cornet (55e, 81e); Laporte (62e), Agüero (83e)

Il était écrit que rien ne serait facile pour l'OL dans cette Ligue des champions ! Les Lyonnais ont mené à deux reprises face à Manchester City, mardi soir, mais ils ont concédé le match nul (2-2). Dans le même temps, le Chakhtior Donetsk est allé arracher la victoire sur le terrain d'Hoffenheim (3-2), ce qui a pour conséquence de priver l'OL de son billet pour les huitièmes de finale. Il lui faudra faire au moins match nul en Ukraine, dans deux semaines, pour intégrer le top 16 européen. 

Le point final : l'OL peut enrager ! Les joueurs de Bruno Genesio, qui ont mené à deux reprises, n'ont pas réussi à tenir le score face à un Manchester City réaliste et concèdent un match nul qui les condamne à disputer la qualification dans deux semaines, en Ukraine. Car, dans le même temps, le Chakhtior Donetsk s'est imposé 3-2 à Hoffenheim. Les Lyonnais auront besoin d'un match nul pour rejoindre les huitièmes de finale. Lyon-Manchester City : 2-2

Le point à la 85e minute : City répond à l'OL du tac au tac ! Cornet, inarrêtable, avait permis à l'OL de reprendre l'avantage après un service de Depay dans la surface de réparation (81e). Mais, deux minutes plus tard, un corner de City botté de la droite a été bonifié par Agüero, qui a pris le dessus sur l'arrière-garde lyonnaise, malgré son mètre 72. L'OL va devoir s'y remettre s'il veut être assuré de son billet pour les huitièmes de finale. Lyon-Manchester City : 2-2

Le point à la 80e minute : les débats sont équilibrés. Les deux équipes sont sur la réserve. Seul Cornet, encore lui, a frappé au but, en pivot, mais son tir, trop mou, n'a pas inquiété Ederson (76e).

Le point à la 70e minute : City est de retour ! L'OL n'aura mené au score que sept minutes. City, piqué au vif, a rapidement égalisé par Aymeric Laporte, auteur d'une belle tête croisée, après un coup franc venu de la droite et dévié une première fois de la tête par David Silva (62e). Dans la foulée de cette égalisation, les hommes de Pep Guardiola ont été tout près de prendre l'avantage mais la frappe de Leroy Sané a été stoppée en deux temps par Lopes (63e). L'OL parvient difficilement à sortir la tête de l'eau, Agüero a martyrisé Marcelo sans parvenir à servir Sané (69e). Lyon-Manchester City : 1-1

Le point à la 60e minute : le chef-d'oeuvre de Cornet ! Maxwel Cornet, qui avait trouvé le poteau en fin de première mi-temps, fait mouche cette fois, sur une frappe enroulée de l'extérieur de la surface de réparation (55e). Superbe ! L'OL est récompensé de ses efforts et mène logiquement au score. Dans la foulée, Manchester City a réagi mais la tête d'Agüero à bout portant a été sortie par un remarquable Anthony Lopes (58e). Rappelons qu'un succès permettrait à l'OL de se qualifier, quel que soit le score dans l'autre rencontre entre Hoffenheim et le Chakhtior Donetsk. Lyon-Manchester City : 1-0

Le point à la 50e minute : reprise piano. Cette deuxième période est repartie sur un rythme relativement modéré. City connaît toujours des difficultés à se créer des occasions franches. Sterling a tenté sa chance de loin, mais c'est passé largement à côté (49e).

Le point à la reprise : c'est reparti ! L'arbitre italien de la rencontre, Gianluca Rocchi, siffle la reprise de cette seconde période. Aucun changement à signaler.

Le point à la pause : la transversale pour Cornet, l'OL séduisant. L'OL a bien failli conclure une belle première période par un but. Mais la reprise de volée spectaculaire de Cornet, sur un centre de Depay, est venue heurter le poteau gauche d'Ederson (43e). Un peu plus tôt dans la partie, l'international ivoirien avait déjà manqué une grosse occasion, tout comme Depay. L'OL est au niveau de City, qui s'est montré quelquefois dangereux en contre. Pour le moment, l'OL est en position de se qualifier pour les huitièmes de finale car, dans l'autre rencontre de ce groupe, Hoffenheim est revenu à hauteur du Chakhtior Donetsk (2-2).

Le point à la 40e minute : le statu-quo s'installe. Les débats se sont équilibrés au Groupama Stadium et les occasions se font plus rares. La plus belle opportunité de ces dix dernières minutes est à mettre au crédit de Manchester City, mais le service aérien de David Silva n'a pas pu être exploité par Agüero (35e).

Le point à la 30e minute : encore un énorme raté côté OL ! Après Depay, c'est au tour de Cornet de manquer une occasion en or (29e). Sur un centre venu de la gauche de Mendy, l'international ivoirien tente de contrôler le cuir de l'extérieur du pied gauche au lieu de frapper directement ! Son toucher du balle, trop long, permet à Laporte de revenir le gêner. Le ballon passe au-dessus. Quelques minutes plus tôt, le ballon botté par Depay sur coup franc avait connu le même sort (25e). À noter qu'à Hoffenheim, le Chakhtior Donetsk mène 2-1, ce qui ne fait pas les affaires de l'OL, puisque le club rhodanien se rendra en Ukraine lors de la dernière journée… Rappelons qu'un nul dans les deux rencontres qualifie City mais aussi l'OL.

Le point à la 20e minute : ça s'anime ! Le match est alerte et les deux équipes jouent les coups à fond. C'est l'OL qui a eu la première grosse opportunité, mais Memphis, bien maladroit, n'a pas réussi à reprendre le centre venu de la droite de Cornet (13e). Dans la même minute, Riyad Mahrez a mis à contribution Anthony Lopes, obligé de se coucher sur sa ligne. Le même Mahrez, très en vue, a vu ensuite sa frappe contrée, après une contre-attaque menée par Leroy Sané sur la gauche (15e). À noter deux belles interventions défensives, une d'Aymeric Laporte côté Citizens, devant Cornet, et une signée Ferland Mendy, sous la menace de David Silva pour l'OL (17e).

Le point à la 10e minute : l'OL bien dans le match. Les Lyonnais ont bien entamé la rencontre. Ils ont même obtenu la première situation chaude mais la tête de Maxwel Cornet a été repoussée par la défense mancunienne (4e). On a aussi vu quelques jolis gestes, comme un petit pont d'Houssem Aouar sur Agüero.

Le point au coup d'envoi : c'est parti au Groupama Stadium ! C'est l'ambiance des grands soirs à Décines pour un match qui pourrait acter le retour de l'OL en huitièmes de finale de la Ligue des champions, stade de la compétition qu'il n'a plus fréquenté depuis 2012 (élimination par l'Apoel Nicosie).

Le point sur les compos : Fekir est bien là. La principale incertitude côté OL tournait autour de la présence ou non dans le onze de départ de Nabil Fekir, qui revient d'une blessure aux adducteurs et qui avait été sorti à la pause face à Saint-Étienne (1-0). Bruno Genesio a finalement choisi de faire confiance au champion du monde, qui animera l'attaque rhodanienne aux côtés du Franco-Ivoirien Maxwel Cornet et du Néerlandais Memphis Depay. Derrière, le Brésilien Fernando Marçal a été titularisé à la place de Jérémy Morel, sur le banc. Du côté de Manchester City, Kevin De Bruyne, Benjamin Mendy, Claudio Bravo, Bernardo Silva, Ilkay Gündogan et Gabriel Jesus ne sont pas là, mais le onze aligné par Pep Guardiola a tout de même fière allure, avec une attaque Leroy Sané-"Kun" Agüero-Raheem Sterling.

Les compositions d'équipes :

Lyon : A. Lopes - Denayer, Marcelo, Marçal - Rafael, Ndombélé, Aouar, F. Mendy - Cornet, Fekir - Memphis
Manchester City : Ederson - Walker, Stones, Laporte, Zinchenko - Mahrez, Fernandinho, David Silva - Sané, Agüero, Sterling

Le point sur l'avant-match : les Sky Blues après les Verts ? Quoi de mieux qu'un succès dans le derby du Rhône pour faire le plein de confiance ? Vendredi dernier, l'OL s'est imposé face à Saint-Étienne (1-0) et a préparé de la meilleure des façons la venue de Manchester City, qu'il avait battu, à la surprise générale, en septembre. Depuis, les Citizens sont redevenus un ogre : ils ont remporté douze de leurs treize derniers matches. Et, sur les quatre dernières rencontres, ils ont même marqué 19 buts… L'OL sait à quoi s'en tenir. "Il faut jouer sans arrière pensée contre un adversaire supérieur sur le papier", a souligné l'entraîneur des Gones, Bruno Genesio.

Un succès et l'OL serait en huitièmes de finale. Un nul pourrait suffire si, dans le même temps, Hoffenheim et le Chakthior Donetsk ne se départagent pas. Enfin, une défaite ne serait pas rédhibitoire. Il faudrait aux Lyonnais ne pas perdre en Ukraine, face au Chakthior, le 12 décembre, pour être sûrs de se qualifier. Pour Manchester City, un nul suffit pour se qualifier pour les huitièmes.