Cleveland, version MVP

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Tout juste élu MVP, LeBron James n'a pas manqué de fêter son titre aux dépens des Hawks. Pour la première manche de la demi-finale de conférence, King James a en effet livré un nouveau récital, signant 34 points et 10 rebonds, et mené ainsi ses Cavs à une facile victoire 99-72 pour démarrer la série. A l'ouest, Denver a doublé la mise en s'imposant 117-105 face à Dallas.

Tout juste élu MVP, LeBron James n'a pas manqué de fêter son titre aux dépens des Hawks. Pour la première manche de la demi-finale de conférence, King James a en effet livré un nouveau récital, signant 34 points et 10 rebonds, et mené ainsi ses Cavs à une facile victoire 99-72 pour démarrer la série. A l'ouest, Denver a doublé la mise en s'imposant 117-105 face à Dallas.Cleveland-Atlanta: 99-72Les huit jours de repos depuis la fin du premier tour face aux Pistons n'auront pas suffi à faire perdre le fil de leurs victoires aux Cavaliers. Les Hawks ont certes pu y croire jusqu'à la pause, mais le réveil a été brutal et Atlanta en a été finalement quitte pour une correction. Une punition devenue somme toute habituelle face à Cleveland... A tel point que les Cavs ont rejoint les Pistons millésime 2004 en enchaînant cinq victoires par au moins dix points d'écart pour débuter leurs playoffs.Et si Atlanta a donc réussi à résister jusqu'au passage aux vestiaires, la domination de LeBron James and co a été, par la suite, si criante que la belle série des Cavs devrait bien pouvoir se prolonger. Et c'est tout juste si Woodson, l'entraîneur des Hawks, ne semble pas déjà résigné devant la tâche qui attend ses troupes. "Je n'ai jamais vu un joueur aussi jeune que LeBron, aussi fort que LeBron, aussi rapide et athlétique que LeBron et maîtrisant si bien tous les fondamentaux, soufflait-il ainsi à l'issue de la rencontre, je n'ai jamais vu ce type de joueur dans ma vie et il est toujours si jeune que c'en est effrayant."Alors que les Hawks avaient préféré rester dans les vestiaires durant le raout, LeBron James s'est en effet vu remettre, devant son public, le trophée de MVP par David Stern, le commissionnaire de la Ligue, et les fans de Quick Loans Arena ont ainsi pu célébrer leur héros en lui adressant les traditionnels "MVP! MVP!".Car une fois encore, King James a bien été le premier artisan de ce nouveau succès de Cleveland. Non seulement pour ses 34 points à 12 sur 20 aux tirs, 10 rebonds, 3 passes et 4 interceptions compilés, mais également pour avoir signé 22 points au cours de la première période alors que le jeu collectif des Cavs n'était pas en place, puis neuf points à la suite dans le troisième quart à l'heure de faire la différence..."On a eu un peu de mal en début de match et il y a eu quelques erreurs en première mi-temps, mais tout a bien fonctionné après la pause et on a alors pris le contrôle de la rencontre." pouvait d'ailleurs savourer le grand héros de la soirée.Les Cavaliers mènent la série 1-0 face aux Hawks. Prochain match, jeudi, à Cleveland.Denver-Dallas: 117-105Après avoir aisément dompté les Hornets lors du premier tour, les hommes de George Karl sont en passe de faire de même avec les Mavericks. Les Mavs ont bien essayé de résister, s'appuyant notamment sur un Dirk Nowitzki en réussite pour n'accuser que trois points de débours à l'entame de la dernière ligne droite, mais le coup d'accélérateur passé par leurs hôtes pour démarrer le quatrième acte leur a été fatal. Malgré les efforts de leur intérieur allemand, meilleur marqueur du match avec 35 points à 11 sur 20 aux tirs, les Texans ont en effet alors encaissé un 16-2 rédhibitoire en à peine plus de cinq minutes. Le sort du match scellé, Carmelo Anthony et Nene, à leur aise avec 25 points chacun, n'avaient dès lors plus qu'à dérouler. C'en était évidemment trop pour des Texans orphelins de Josh Howard, gêné aux chevilles et limité à six minutes de jeu avant d'abandonner, et ne pouvant compter que sur Jason Terry, 21 points au compteur, pour épauler Nowitzki.Les Nuggets mènent la série 2-0 face aux Mavericks. Prochain match, samedi, à Dallas.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr