Cleveland et Denver font le trou

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Après deux victoires à domicile, Cleveland s'est imposé, dans la nuit de samedi à dimanche, sur le parquet d'Atlanta (97-82), lors du 3e match de la demi-finale de la Conférence Est. Elu MVP de la saison, LeBron James a de nouveau été le grand artisan de la victoire des Cavs avec 47 points, 12 rebonds et 8 passes décisives. A l'Ouest, même constat pour Denver qui mène désormais 3-0 face à Dallas grâce à son succès obtenu sur le fil (106-105).

Après deux victoires à domicile, Cleveland s'est imposé, dans la nuit de samedi à dimanche, sur le parquet d'Atlanta (97-82), lors du 3e match de la demi-finale de la Conférence Est. Elu MVP de la saison, LeBron James a de nouveau été le grand artisan de la victoire des Cavs avec 47 points, 12 rebonds et 8 passes décisives. A l'Ouest, même constat pour Denver qui mène désormais 3-0 face à Dallas grâce à son succès obtenu sur le fil (106-105).Atlanta-Cleveland: 82-97Fraîchement élu MVP de la saison régulière, LeBron James enchaîne, depuis, des performances de plus en plus impressionnantes. A tel point que l'icône de l'Ohio a rendu l'une de ses plus belles copies en playoffs. Avec ses 47 points à 15 sur 25 aux tirs, James reste certes en deçà de son incroyable récital livré face aux Pistons en 2007 avec 48 points inscrits, dont les 25 derniers de son équipe. Mais selon l'encadrement de la franchise, jamais un joueur n'avait compilé autant de points, de rebonds (12) et de passes (8) lors d'un match en playoffs.Aussi, les Hawks ont eu beau résister jusqu'à la pause - virant aux vestiaires avec un seul point de retard- puis s'accrocher dans le troisième quart grâce à un 13-0 leur permettant même de brièvement prendre l'avantage, Atlanta en a été quitte pour un nouveau cours magistral. Finalement défaits 82-97 après une dernière ligne droite à sens unique en faveur de leurs hôtes, les troupes de Mike Woodson pourront tout juste se consoler d'avoir mis fin à la série des trois victoires consécutives par plus de 20 points d'écart. Pour autant, les Cavs ont bien signé une performance historique avec cette nouvelle démonstration de force puisqu'ils en sont désormais à sept succès de rang par au moins dix points, une grande première en playoffs.Après avoir expédie les Pistons 4-0 lors du premier tour, les Cavaliers ne sont ainsi plus qu'à une marche d'un nouveau sweep. Et malgré toute leur bonne volonté, ni Joe Johnson, ni Josh Smith, respectivement 21 et 18 points au compteur à l'occasion de ce match 3, ne semblent en mesure de contester la domination de Cleveland.Les Cavaliers mènent 3-0 face aux Hawks. Prochain match, lundi, à Atlanta.Dallas-Denver: 105-106Tous les voyants sont au vert pour les Nuggets. Confirmant la grande forme affichée depuis ces deux derniers mois, Denver n'est désormais plus qu'à une victoire d'une qualification pour les Finales de conférence. Une qualification aisée puisque pour la première fois dans l'histoire de la franchise, les Nuggets mènent 3-0 dans sa série face aux Mavericks. Après deux premières victoires somme toute aisées lors des deux rencontres disputées dans leur antre, les troupes de George Karl ont enfoncé le clou à Dallas. Une performance d'autant plus remarquable que les Mavericks restaient depuis mi-février sur 17 victoires pour une défaite à domicile. Un revers déjà concédé face aux... Nuggets.Et cette fois, pour l'emporter, la franchise du Colorado a pu compter sur la productivité de ses deux leaders Chauncey Billups et Carmelo Anthony, respectivement 32 et 31 points au compteur, le sang-froid de Melo, auteur d'un dunk et d'un tir primé décisifs dans les ultimes secondes alors que Dallas avait pris quatre longueurs d'avance à l'entame de la dernière minute, mais également une erreur d'arbitrage malvenue sur l'action du tir primé d'Anthony. Car avant d'enquiller le tir de la victoire, Anthony avait subi une faute évidente d'Antoine Wright. Evidente pour tout le monde sauf pour le corps arbitral qui laissait finalement se dérouler l'action jusqu'au panier de la victoire. Et la Ligue a eu beau reconnaître l'erreur de ses arbitres deux heures après la fin du match, les Mavericks sont au bord du gouffre.Les Mavs ont encore laissé passer leur chance lorsque Dirk Nowitzki, pourtant meilleur marqueur du match avec 33 points, agrémentés de 16 rebonds, a manqué un panier crucial juste avant la banderille primée d'Anthony. De quoi laisser d'autant plus de regrets aux Texans qui sont face à un défi impossible: devenir la première franchise de l'histoire à renverser une série après avoir été menée 3-0...Les Nuggets mènent 3-0 face aux Mavs. Prochain match, lundi, à Dallas.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr