Clermont répond présent

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Battu mercredi à Toulon (21-26), Clermont a parfaitement su réagir en s'offrant une victoire de prestige face au Stade Toulousain (19-12), dimanche en clôture de la 5e journée. Grâce à ce succès, les Auvergnats remontent à la deuxième place du classement avec un point de retard sur Perpignan, vainqueur un peu plus tôt du Racing-Métro 92 (18-14).

Battu mercredi à Toulon (21-26), Clermont a parfaitement su réagir en s'offrant une victoire de prestige face au Stade Toulousain (19-12), dimanche en clôture de la 5e journée. Grâce à ce succès, les Auvergnats remontent à la deuxième place du classement avec un point de retard sur Perpignan, vainqueur un peu plus tôt du Racing-Métro 92 (18-14).Finaliste malheureux du Top 14 pour la troisième année consécutive et la dixième fois de son histoire en juin dernier face à Perpignan (13-22), l'ASM Clermont Auvergne n'en reste pas moins une formidable machine à gagner. Les Auvergnats l'ont encore prouvé dimanche au Stade Marcel-Michelin face à une autre grosse armada, le Stade Toulousain (19-12).Leaders du Top 14 avant cette 5e journée, les hommes de Guy Novès avaient pourtant à coeur de prendre leur revanche de la demi-finale de l'an passée perdue à Bordeaux face à l'ASM (9-19). Mais dès le coup d'envoi, les Jaunards, qui restent sur une défaite à Toulon (21-26), démontrent leur envie d'instaurer leur mainmise sur la rencontre. Brock James ouvre en effet rapidement le score sur pénalité (3-0, 8e). La réponse toulousaine ne se fait pas attendre puisque Fred Michalak répond au buteur australien d'une pénalité de 40 m (6-6, 19e).L'entrée réussie de RussellMais la domination est bien clermontoise et Brent Russell, qui venait tout juste de faire son entrée en jeu à la suite du claquage de Seremaia Baï, profite d'une superbe passe de James, au four et au moulin, pour percer le rideau défensif adverse et inscrire le premier et unique essai de la rencontre. L'adresse de James, auteur de trois nouvelles pénalités, permet aux troupes de Vern Cotter de s'imposer (19-12), malgré les deux coups de pied réussis de Michalak et celui de Jean-Baptiste Elissalde en fin de rencontre qui offre le point de bous défensif à son équipe. L'ASM empoche ainsi son troisième succès de la saison, après deux matches sans victoire (un nul et une défaite).Ce résultat fait les affaires de Perpignan, qui, grâce à son succès obtenu un peu plus tôt sur la pelouse du Racing-Métro 92 (18-14), occupe désormais seul la tête du classement, avec un point d'avance sur Clermont, et deux sur Toulon, battu à Montauban (18-21), et le Stade Toulousain, qui reste sur sept ans de disette à Marcel-Michelin.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr