Bryant replace les Lakers

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Piqués au vif lors du premier match de leur demi-finale de Conférence, les deux derniers finalistes en date, Boston et Los Angeles, ont égalisé à 1-1 dans leur série. Les Celtics ont battu Orlando 112-94 tandis que les Lakers, emmenés par un brillant Kobe Bryant, ont pris le dessus sur Houston 111-98.

Piqués au vif lors du premier match de leur demi-finale de Conférence, les deux derniers finalistes en date, Boston et Los Angeles, ont égalisé à 1-1 dans leur série. Les Celtics ont battu Orlando 112-94 tandis que les Lakers, emmenés par un brillant Kobe Bryant, ont pris le dessus sur Houston 111-98.Boston-Orlando 112-94C'est un ouf de soulagement qu'ont dû pousser mercredi soir les fans de Boston après le match 2 de la demi-finale de Conférence Est opposant leurs protégés à Orlando. Battus 90-95 chez eux lors du premier match, les Celtics sont en effet parvenus à remettre les pendules à l'heure, s'offrant une nette victoire (leur première en play-offs chez eux contre Orlando) face à un Magic vite dépassé, notamment par la vista d'un Rajon Rondo qui s'est offert son troisième triple-double (15 points, 18 passes, 11 rebonds) des play-offs cette saison (et le cinquième de sa carrière), une performance que seul Larry Bird avait réalisée avant lui pour Boston !Les Celtics se sont en outre découvert une arme supplémentaire dans leur quête vers un deuxième titre NBA consécutif en la personne d'Eddie House auteur de 31 points en 28 minutes, 11 sur 14 aux tirs, soit presque le double de son meilleur score à ce jour en play-offs (16) ! Les deux prochains rendez-vous entre les deux franchises auront en effet pour cadre le Toyota Center où le Magic devra retrouver de son agressivité défensive.Los Angeles-Houston 111-98Défaits chez eux, comme Boston, lors du premier match de leur demi-finale de Conférence Ouest (92-100), les Lakers se sont repris mercredi, dominant Houston 111-98 au terme d'une rencontre qui aura été aussi animée qu'acharnée, avec d'innombrables arrêts de jeu provoqués par un excès de nervosité de part et d'autre. Tout n'a pas été facile pour les Californiens qui avaient pourtant attaqué ce match 2 avec un avantage de 14 points à l'issue du premier quart-temps (39-25). Avantage annihilé à la pause, les Rockets, sous la houlette de Ron Artest (25 points au total) et Carl Landry (21 points, son record personnel en play-offs, et 10 rebonds), parvenant à recoller au score (57-57).La partie est subitement devenue tendue avec de nombreux accrochages, une expulsion de chaque côté des fautes techniques à la pelle, des accrochages entre les deux bancs et finalement le succès des Californiens grâce en partie au talent d'un Kobe Bryant auteur de 40 points, à 16 sur 27 aux tirs, bien secondé par Paul Gasol (22 points, 14 rebonds). Voilà les deux équipes à égalité avant le match 3 à Houston qui s'annonce encore «caliente»...

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr