Violences sexistes et sexuelles : une campagne télé à partir de dimanche

, modifié à
  • A
  • A
(Photo d'illustration.)
(Photo d'illustration.) © PATRICK KOVARIK / AFP
Partagez sur :
Le gouvernement lance une campagne télé à partir de dimanche pour sensibiliser aux violences sexistes et sexuelles. 

"Réagir peut tout changer" : une campagne gouvernementale s'adressant à l'entourage des victimes et aux témoins de violences sexistes et sexuelles sera diffusée à la télévision à partir de dimanche, ont annoncé vendredi soir Edouard Philippe et Marlène Schiappa. "Dénoncer ne suffit plus, il faut désormais changer les comportements", estiment dans un communiqué le Premier ministre et la secrétaire d'Etat en charge de l'Egalité femmes-hommes.

A partir de dimanche et jusqu'au 14 octobre, quatres pots vont être diffusés à la télévision et sur internet pour "illustrer la diversité des cas selon le type de violence (sexistes ou sexuelles, verbales ou physiques) ou le cadre (sphère privée, sphère professionnelle et scolaire, ou encore espace public)".

De courtes vidéos sur internet. En complément des spots, de courtes vidéos web d'une minute vont donner la parole à des personnes qui ont été confrontées à des violences sexistes et sexuelles (victimes, témoins, professionnels, etc.), le gouvernement souhaitant "par le partage de ces expériences, inciter chacun à réagir", est-il ajouté dans le communiqué.

L'ensemble sera visible sur le site www.stop-violences-femmes.gouv.fr, enrichi pour l'occasion d'une rubrique baptisée "Je suis témoin" visant à "aider toute personne à réagir face à des situations de violences sexistes et sexuelles". En 2016, quelque 62.000 femmes ont été victimes d'un viol ou d'une tentative de viol, plus de 450.000 ont subi une agression sexuelle et 123 ont perdu la vie suite à la violence d'un conjoint ou d'un ancien compagnon, soit environ une tous les trois jours.