Alpes-Maritimes : deux vigilances rouges en une semaine, "c'est tout à fait inédit"

, modifié à
  • A
  • A
Vigilance rouge Nice (2000x1000) Yann COATSALIOU / AFP 2:34
Les autorités locales ont tenté d'anticiper le phénomène pluvieux, en annonçant dès le matin la vigilance rouge à venir. © Yann COATSALIOU / AFP
Partagez sur :
Le Var et les Alpes-Maritimes sont de nouveau en vigilance rouge, six jours à peine après les fortes intempéries qui ont déjà frappé la région. Des fortes pluies sévissent à nouveau dans les deux départements du Sud-Est. Le maire de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes), Sébastien Leroy, était sur Europe 1 dimanche pour témoigner.
INTERVIEW

Les habitants du Var et des Alpes-Maritimes espèrent ne pas revivre le calvaire météorologique du weekend dernier. Les deux départements sont à nouveau en vigilance rouge à cause d'intempéries inédites. Le maire de Mandelieu-la-Napoule (Alpes-Maritimes) témoignait sur Europe 1 dimanche.

"Etat d'alerte maximum"

L'élu décrit "l'état d'alerte maximum" avec de "très très fortes précipitations" même si, pour l'instant, les cours d'eau n'ont pas débordé contrairement au weekend dernier. "Ce qui se passe est tout à fait inédit, explique l'élu, nous étions il y a 6 jours à peine dans une situation déjà inédite avec deux cours qui ont débordé simultanément et là, nous sommes à nouveau en vigilance rouge, avec des sols saturés d'eau, des cours d'eau élevés et une phénomène pluvieux qui ressemble à celui d'octobre 2015.

Depuis dimanche matin, grâce au déploiement du plan ORSEC, des habitants ont pu être évacués et relogés pour éviter tout drame. Le dispositif ORSEC (Organisation de la réponse de sécurité civile) est un programme d'organisation des secours à l'échelon départemental, en cas de catastrophe. Pour rappel, début octobre 2015, des intempéries exceptionnelles avaient fait 20 morts dans les Alpes-Maritimes.

Europe 1
Par Maxime Dewilder