Vaccination contre le Covid-19 : à Lille, cliniques et hôpitaux privés se mobilisent

, modifié à
  • A
  • A
Pour se faire vacciner contre le Covid-19, il est possible de se rendre dans un hôpital privé. 1:19
Pour se faire vacciner contre le Covid-19, il est possible de se rendre dans un hôpital privé. © AFP
Partagez sur :
La campagne de vaccination contre le Covid-19 s'accélère et les hôpitaux et cliniques privés sont aussi sur le pont. Reportage à Lille, à l'hôpital du Bois, où des professionnels de santé de plus de 50 ans viennent se faire vacciner. Au total mercredi, 260 soignants ont été vaccinés. 
REPORTAGE

Pour accélérer la campagne de vaccination contre le Covid-19, le secteur privé se mobilise aux côtés du public. À Lille, l'hôpital privé du Bois accueille les professionnels de santé de plus de 50 ans qui souhaitent recevoir la première injection du vaccin Pfizer-BioNTech. Aux premières heures de la matinée, mercredi, médecins de ville, infirmières libérales, kinésithérapeutes ou encore dentistes étaient venus nombreux pour se faire vacciner. "Ça m'impressionne de voir tous ces gens qui viennent, qui saturent le standard téléphonique pour les réservations", constate un médecin retraité venu renforcer les équipes de vaccination. "Le fait que les médecins ou que les professionnels de santé foncent est un exemple important", ajoute-il.  

En une journée, 260 soignants vaccinés 

En une journée, 260 professionnels de santé ont été vaccinés. "Ça prend dix minutes donc ça va très vite", se félicite Laurent Delemer, directeur de la clinique du Bois. "On met des rendez-vous toutes les cinq minutes. On s'aperçoit que ce matin à 6h30, on avait déjà plus d'une trentaine de personnes. Elles sont venues avant d'aller travailler", poursuit-il. 

Du côté des soignants, les retours sont également positifs. "On est quand même dans une course contre la montre. Plus on aura d'acteurs mobilisés dans la vaccination, plus on le fera savoir et mieux on se portera tous. Faut vraiment qu'il y ait un élan collectif autour de cette démarche-là", constate Marie-Agnès Drecq, chirurgienne-dentiste. 

Dès lundi prochain, la clinique se lancera dans une nouvelle étape avec la vaccination des personnes âgées de plus de 75 ans. 

Europe 1
Par Lionel Gougelot, édité par Tiffany Fillon