Un soldat français meurt accidentellement au Mali

, modifié à
  • A
  • A
Le caporal Abdelatif Rafik, du 14ème régiment d’infanterie de soutien logistique parachutiste de Toulouse, est mort mercredi au Mali.
Le caporal Abdelatif Rafik, du 14ème régiment d’infanterie de soutien logistique parachutiste de Toulouse, est mort mercredi au Mali. © Armée de terre
Partagez sur :
Le caporal Abdelatif Rafik est mort accidentellement au Mali, a annoncé jeudi le ministère des Armées. Il avait été engagé comme pilote dans le cadre de l'opération antidjihadiste Barkhane.

Le ministère des Armées a annoncé jeudi la mort accidentelle d'un soldat français au Mali : le caporal Abdelatif Rafik, du 14ème régiment d’infanterie de soutien logistique parachutiste de Toulouse. Il avait été engagé comme pilote dans le cadre de l'opération antidjihadiste Barkhane.

Un pneu a accidentellement explosé. "Le 17 octobre, vers 18h heure locale, alors que le caporal Abdelatif Rafik se trouvait avec deux de ses camarades dans l’atelier et qu’il procédait à des actes de maintenance sur un camion logistique, un pneu a explosé accidentellement", précise le ministère des Armées dans un communiqué. "Le caporal Rafik a été projeté violemment au sol. Il a été immédiatement pris en charge par les médecins de l’antenne médico-chirurgicale militaire. En dépit des soins d’urgence prodigués, il est décédé à 18h50. Ses deux camarades ont été placés sous surveillance médicale".

Sur Twitter, le général d’armée Jean-Pierre Bosser, chef d’état major de l’armée de Terre, a fait part de sa "profonde tristesse". "J’assure à sa famille et ses proches mon indéfectible soutien et leur témoigne la fraternité de l’armée de Terre", a-t-il ajouté.