"Respectez le protocole" : le cri d'alarme des professionnels de la restauration

  • A
  • A
Jusqu'au 9 juin, les terrasses sont ouvertes avec une jauge de 50%. 1:30
Jusqu'au 9 juin, les terrasses sont ouvertes avec une jauge de 50%. © Philippe LOPEZ / AFP
Partagez sur :
Après des scènes de terrasses bondées, notamment à Rennes, les principales organisations syndicales de l'hôtellerie-restauration lancent "un cri d'alarme". Elles appellent au strict respect du protocole sanitaire en vigueur, condition sine qua non, selon elles, pour garantir la prochaine étape du déconfinement. 

"Respectez le protocole !" Deux jours après la réouverture partielle des terrasses, et quelques scènes de débordements dans certaines villes comme Rennes, les principales organisations syndicales de l'hôtellerie-restauration ont lancé "un cri d'alarme". "J'enjoins tous nos professionnels à respecter la jauge à 50% sur les terrasses", demande ainsi Didier Chenet, président du groupement national des indépendants, au micro d'Europe 1. 

"Il en va de l'ouverture de nos restaurants" 

"Vous devez interdire toutes les consommations debout !", ajoute-t-il encore, au lendemain d'un appel à la responsabilité du Premier ministre Jean Castex. Un respect strict du protocole en forme de condition sine qua non, selon Didier Chenet, pour éviter toutes nouvelles désillusions dans ce secteur durement touché par la crise du coronavirus. "Je sais que c'est difficile, que nous ne sommes pas des policiers, mais il en va de l'ouverture de nos restaurants." 

Car après ce premier goût de liberté retrouvée, la prochaine étape (le 9 juin), prévoit une réouverture complète des terrasses et une jauge à 50% pour les restaurants en intérieur. Il faut donc à tout prix éviter que ne se multiplient les scènes de terrasses bondées, ou des décisions préfectorales d'interdiction d'alcool sur la voie publique. C'est d'ailleurs déjà le cas entre 18h et 21h dans la Somme et en Indre-et-Loire.  

Europe 1
Par Aurélien Fleurot, édité par Ugo Pascolo