Pour se protéger, les pompiers s'équipent de caméras

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le ministre de l'Intérieur Christophe Castaner a réceptionné jeudi le nouveau plan établi par les pompiers pour se protéger. Parmi les mesures figure le port d'une caméra lors des interventions.
VIDÉO

Le 5 septembre 2018, le pompier Geoffroy Henri mourrait poignardé en pleine intervention. C'est en écho à ce drame que les sapeurs-pompiers ont déposé jeudi leur plan pour se protéger. Il a été présenté au ministre de l'Intérieur Christophe Castaner dans un contexte de violences répétées. Les pompiers subissent 5 agressions par jour en moyenne.

La mesure la plus innovante du plan consiste à équiper certains pompiers d'une caméra lors des interventions. Le boitier noir, rectangulaire, sera fixé sur la poitrine des soldats du feu. Le principe est de déclencher la caméra afin que le potentiel agresseur s'aperçoive qu'il est filmé et se calme. Si cela ne suffit pas, la vidéo fera office de preuve lors d'éventuelles poursuites. Les images seront conservées pendant 6 mois.

Trois ans de phase de test

L'initiative, très encadrée, ne concerne pas tous les pompiers. Seuls certains d'entre eux seront équipés du dispositif. De plus, la mesure s'appliquera uniquement dans le Val-d'Oise et en Seine-Saint-Denis dans un premier temps, avant d'être étendue à 9 départements. La phase de test doit durer 3 ans.

Le plan encourage par ailleurs les pompiers à déposer plainte en cas d'agression, ce qui n'est pas toujours le cas, et à améliorer le dialogue avec les quartiers dits sensibles. Pour ce dernier point, il est suggéré de recruter dans ces quartiers des pompiers volontaires.

Europe 1
Par Guillaume Biet, édité par Maxime Dewilder