Polynésie : la bachelière major "maintient ses voeux" dans Parcoursup

, modifié à
  • A
  • A
© Lionel BONAVENTURE / AFP
Partagez sur :
L'histoire de Ranitea Gobrait, qui a obtenu une moyenne de 20,32 au terme de sa terminale S à Papeete, avait fait le buzz sur Internet ce week-end.

Ranitea Gobrait, la bachelière de Polynésie, arrivée major avec une moyenne de 20,32 au bac, et qui disait avoir été refusée dans les établissements parisiens qu'elle souhaitait via Parcoursup, reste finalement dans le processus. Elle "maintient ses voeux", a annoncé lundi la DGEE (Direction Générale de l'Education et des Enseignements) en Polynésie française. 

20 en philo, 20 en histoire, 20 en maths. À l'issue d'une rencontre lundi matin, entre la jeune fille, sa famille, le vice-rectorat et Thierry Delmas, le directeur de la DGEE, ce dernier a indiqué qu'ils avaient pris ensemble la décision de ne plus communiquer sur cette affaire, pour protéger la lycéenne.

Ranitea Gobrait avait notamment eu 20 en philo, 20 en histoire, 20 en maths, 20 en physique-chimie, 20 en anglais, 20 en mandarin, 20 en espagnol et 20 en natation. Ses seuls petits écarts : un 15 en TPE, un 18 en sport et un 17 en SVT.

Buzz du week-end. L'histoire de Ranitea Gobrait, 18 ans, qui a obtenu une moyenne de 20,32 au terme de sa terminale S à Papeete, avait fait le buzz sur Internet ce week-end, lorsqu'il s'est avéré que, contrairement à ses premières déclarations, elle avait reçu et refusé plusieurs propositions d'admission, notamment dans des classes préparatoires aux grandes écoles qu'elle avait appelées de ses vœux, à Paris.

"Depuis le 27 mai, pas moins de cinq propositions d'intégration dans des classes préparatoires métropolitaines, dont quatre dans des lycées parisiens, lui ont été proposées qu'elles a toutes déclinées", notamment à Janson-de-Sailly, avait indiqué dimanche, Thierry Delmas.

Europe 1
Par Europe1.fr avec AFP