Neige en Rhône-Alpes : encore 29.000 foyers privés d'électricité

, modifié à
  • A
  • A
neige, rhône alpes 1:53
Un chasse-neige roule sur une route enneigée le 15 novembre 2019 près de Tournon-sur-Rhône. © JEAN-PHILIPPE KSIAZEK / AFP
Partagez sur :
Après les fortes chutes de neige survenues jeudi dans la région Rhône-Alpes, encore 29.000 foyers étaient privés d'électricité, lundi à la mi-journée, a signalé Enedis. Jeudi, jusqu'à 330.000 foyers étaient concernés par des coupures d'électricité.

Plus de 90% des foyers privés d'électricité par la neige tombée jeudi sur la région Rhône-Alpes ont été réalimentés mais 29.000 devaient encore se passer de courant lundi à la mi-journée, selon Enedis. Les foyers concernés se trouvent dans la Drôme, l'Isère, l'Ardèche et le Rhône. La neige, lourde et collante, y a provoqué des chutes d'arbres sur les lignes électriques et endommagé les câbles, privant d'électricité jusqu'à 330.000 foyers au total.

Le gestionnaire du réseau de distribution a déployé 2.300 agents et des centaines de groupes électrogènes ces derniers jours pour les réalimenter en courant, en particulier dans les zones les plus isolées. En Isère, un couple de septuagénaires a été retrouvé mort dimanche à son domicile, intoxiqué au monoxyde de carbone émanant d'un groupe électrogène utilisé dans l'attente d'un retour du courant.

Des structures électriques fragilisées 

Près de Valence, dans le village de Saint-Bardoux, une dizaine de techniciens d'Enedis s'affairaient aujourd'hui pour rétablir le courant dans cette petite commune de 607 habitants. "Il y a un poteau en béton qui a été complètement sectionné et qui ne tient plus que par les fers", constate Gilles Pinel, directeur délégué d'Enedis Sillon Rhodanien. "Donc on le répare de manière provisoire en y cerclant un poteau en bois pour pouvoir remonter le réseau et réalimenter les clients. On reviendra plus tard pour refaire le réseau proprement."

Selon lui, un tel incident s'explique aisément au vu des intempéries qui se sont déclenchées dans le secteur. "C'est simplement le poids de la neige sur les fils qui s'agglomère, qui casse le réseau parce que le poids est bien plus important que ce que ce qui est prévu à la construction", affirme-t-il.  

En Drôme-Ardèche, la plupart des lignes rétablies 

L'opérateur de téléphonie Orange a parallèlement indiqué que plus de 50.000 des 60.000 lignes du réseau téléphonique ou internet coupées par les intempéries en Drôme-Ardèche avaient été rétablies. En Franche-Comté, plus de 2.200 foyers étaient également privés d'électricité lundi matin dans les départements du Doubs et de Haute-Saône à la suite de chutes de neige intervenues dimanche, selon Enedis.

Dans les Vosges, il y avait vers 13h30 encore 1.000 foyers sans courant dans des communes de montagne de l'est du département, a indiqué à l'AFP André Désirée, directeur territorial d'Enedis dans le département. En milieu de matinée, "au plus fort de la crise", quelque 2.000 foyers avaient été privés d'électricité, a-t-il ajouté.

 

Si de plus en plus de foyers récupèrent peu à peu un accès à l'électricité, la route reste encore longue selon Damien Boudet, qui travaille pour une société prestataire d'Enedis. "Il y a tellement de casse que l'on ne peut pas tout réparer en même temps. Cela marche comme une grappe : il y en a une principale et puis après il y a plein de petites dérivations. On va du plus en plus gros au plus en plus petit", explique-t-il. 

Dans ces conditions, il faudra donc sûrement attendre, selon les agents d'Enedis, la deuxième moitié de la semaine pour un retour complet à la normale.