Déraillement d'un TGV à Marseille : "Nous ne sommes pas à l'abri d'un défaut technique"

, modifié à
  • A
  • A
Voir la vidéo sur Dailymotion
Partagez sur :
Le déraillement d'un TGV à l'entrée de la gare Saint-Charles à Marseille entraînera des perturbations sur le trafic pendant "plusieurs jours", a annoncé la SNCF samedi matin.

Le trafic au départ et à l'arrivée de la gare de Marseille Saint-Charles restera perturbé samedi, après le déraillement vendredi soir d'un TGV parti de Paris qui n'a fait aucun blessé, a annoncé la SNCF. "C’est la deuxième rame qui a déraillé, il y a surement eu un écartement des voies", témoigne un agent de la société ferroviaire, chef de service sur les quais au micro d'Europe 1. "Normalement, c’est contrôlé régulièrement. Cela peut être un défaut, un souci d’entretien, cela peut également être un problème d’essieu qui n’a pas été vu lors d’un entretien. Nous ne sommes pas l’abri d’un défaut technique", poursuit-il, évoquant, également, des "problèmes de budget".

"Plusieurs jours" avant un retour à la normale. "Un retour du trafic à la normale prendra plusieurs jours", a précisé Jean-Aimé Mougenot, le directeur régional de la SNCF en Paca samedi matin, lors d'un point presse matinal à la gare Saint-Charles, annonçant cependant "un service normal pour les TGV et les Ouigo". "A ma connaissance, ce type d'événement n'était jamais arrivé à la gare Saint-Charles", a-t-il ajouté, sans pouvoir donner d'explication sur les raisons de l'accident.

Un trafic perturbé pour les TER. Pour samedi, jour de grand chassé-croisé en cet avant-dernier week-end de grandes vacances, la SCNF a annoncé que le trafic était normal sur les trains OUIGO et les TGV au départ et à l'arrivée de la gare Marseille Saint-Charles, dans un tweet. En revanche, le réseau TER, seul un train sur deux est assuré sur les lignes Marseille-Aix et Marseille-Miramas. "Les opérations de relevage du TGV vont commencer cette nuit et se poursuivront durant le week-end. Par conséquent le trafic restera perturbé demain [samedi]", pouvait-on lire dans un communiqué de la SNCF vendredi soir. 

Un déraillement sans victimes. Parti à 14h37 de Paris, le TGV, "qui circulait à très faible vitesse", soit à 30 km/h, est "sorti de la voie" à l'entrée de la gare Saint-Charles peu avant 18 heures, avait indiqué plus tôt dans la soirée un porte-parole. "Il n'y a aucun blessé, ni parmi les 350 voyageurs, ni parmi les agents à bord", a-t-il précisé. Les marins-pompiers de Marseille ont confirmé qu'aucun blessé n'était à déplorer.

"Les voyageurs ont été immédiatement pris en charge par les agents SNCF et ont tous été évacués et orientés vers la gare de Marseille Saint-Charles", a précisé le communiqué de la SNCF. "Pour samedi, les voyageurs sont invités, dans la mesure du possible, à reporter leur déplacement. Ils peuvent, sans frais, modifier leur billet ou se faire rembourser en se rendant en gare ou en ligne : www.g30.sncf.com", concluait le communiqué de la compagnie de vendredi soir.

Une enquête interne pour en savoir plus. Selon la SNCF, la raison du déraillement n'est pas encore connue et, comme lors de tout incident de ce type, une enquête interne a été diligentée.