Mariage de gilets jaunes : le mari écroué après des violences conjugales

  • A
  • A
gilets jaunes péage
Ce couple de "gilets jaunes" s'était rencontré sur un péage, dans l'Allier. (Photo d'illustration) © SYLVAIN THOMAS / AFP
Partagez sur :
Un homme de 45 ans, qui avait rencontré sa future femme sur le péage de Bizeneuille pendant une manifestation des "gilets jaunes" et lui avait passé la bague au doigt deux mois plus tard, a ensuite été accusé par sa compagne de violences.

Ils s'étaient rencontrés sur le péage de Bizeneuille, dans l'Allier, le 8 décembre dernier. Puis, tout était allé très vite entre Christel et Ennrick, tous deux réunis par leur engagement dans le mouvement des "gilets jaunes". Dès le 16 février 2019, ils s'étaient mariés à la mairie de Montluçon, sous l’œil attentif des caméras, avant d'échanger symboliquement les alliances sur l'aire de repos de Bizeneuille, à défaut de pouvoir le faire sur le péage même. Mais le 14 mars dernier, Ennrick a été convoqué et entendu par la police avant d'être écroué pour des faits de violences conjugales.

Insultes, humiliations, crachat. Quelques jours après leur union, Christel s'est en effet rendue au commissariat de Montluçon pour porter plainte contre son conjoint, rapporte La Montagne. Elle a raconté aux forces de l'ordre les intimidations et les humiliations que lui faisait subir son compagnon entre le 15 (soit la veille du mariage) et le 27 février. Christel a notamment raconté qu'Ennrick, peu avares en insultes, n'avait pas hésité à lever la main sur elle et lui avait même craché au visage.

L'homme connu de la justice. L'homme de 45 ans, qui répondra de ces faits devant la justice le 12 juin prochain, était déjà connu de la justice. Il avait été condamné à deux mois de prison ferme pour port d'armes en septembre dernier. Il fait également l'objet d'une procédure pénale pour violences, rébellion et outrages après une manifestation sur un péage dans le Puy-de-Dôme. Ces faits seront jugés en septembre prochain.