Manche : appel à la prudence après le sauvetage de 24 personnes bloquées par une grande marée

, modifié à
  • A
  • A
Lundi vers 17h, deux groupes de pêcheurs, le premier de 20 personnes, le deuxième en regroupant quatre, ont été secourus dans la Manche. Image d'illustration.
Lundi vers 17h, deux groupes de pêcheurs, le premier de 20 personnes, le deuxième en regroupant quatre, ont été secourus dans la Manche. Image d'illustration. © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :
Lundi, la préfecture de la Manche a demandé de redoubler de vigilance jusqu'à jeudi, dernier jour des grandes marées. 

Lundi, la préfecture maritime de la Manche a appelé à la prudence après le sauvetage sur le littoral d'une vingtaine de personnes, des pêcheurs à pied piégées par les grandes marées, rapporte mardi Ouest France.

Encore plus de prudence jusqu'à jeudi. La Premar a appelé dans un communiqué "les usagers de la mer à redoubler de prudence en cette période de grandes marées qui se poursuivront jusqu’au jeudi 13 septembre avec des coefficients allant jusqu’à 111 mercredi 12 septembre".

Un pêcheur blessé lundi. Lundi vers 17h, deux groupes de pêcheurs, le premier de 20 personnes, le deuxième en regroupant quatre, ont été secourus à Agon-Coutainville, à l'ouest de Coutances, après avoir été bloqués par les grandes marées. La Marine nationale et les pompiers ont utilisé un hélicoptère ainsi que trois embarcations et une ambulance afin de leur porter secours. Un des pêcheurs était blessé.

Profiter des grandes marées en toute sécurité. Les grandes marées sont l'occasion de profiter de paysages époustouflants mais pour en profiter en toute sécurité, la Préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord a aussi rappelé lundi les consignes à respecter :

  • être équipé d'un moyen de communication
  • conserver en permanence un repère visuel et un point de repli sur la terre ferme
  • consulter avant toute sortie en mer ou promenade sur le littoral les prévisions météorologiques et connaître les coefficients et les horaires de marées
  • se méfier de la brume et du brouillard 
  • ne pas s'engager sur l'estran en cas de doute ou de méconnaissance des lieux