Macron chez Voltaire au secours du patrimoine en péril

  • A
  • A
Château voltaire 1280
Le château où a vécu le philosophe rouvre vendredi après une vaste restauration. © Europe 1
Partagez sur :
À l'occasion d'une visite du château de Voltaire dans l'Ain, le président de la République s'est fait le porte-voix du patrimoine en péril.

Emmanuel Macron a visité jeudi le château remis à neuf de Voltaire à Ferney, dans l'Ain, pour promouvoir le lancement du loto exceptionnel destiné à sauver des dizaines de monuments en péril, un projet porté par l'animateur Stéphane Bern.

Une restauration à 9 millions d'euros. "Le patrimoine, c'est un engagement national" pour "défendre l'identité de nos territoires", a déclaré le président en arrivant dans le village proche de Genève où le philosophe des Lumières a vécu une vingtaine d'années. Accompagné de son épouse Brigitte, Emmanuel Macron a visité le château qui rouvre vendredi au public après une vaste restauration menée par l'Etat moyennant neuf millions d'euros.

Des porteurs de projets. En fin d'après-midi, le président recevra à l'Elysée les 269 porteurs de projets sélectionnés par la mission menée par Stéphane Bern sur le patrimoine en péril. L'objectif est de susciter une grande mobilisation autour d'une loterie et d'un jeu de grattage, lancés à la rentrée, pour financer la rénovation de monuments que les communes n'ont pas les moyens de sauver.

macronvoltaire640

Emmanuel Macron lors de sa visite à Ferney. © Jean-Luc Boujon pour Europe 1.

 

Mobiliser de l'argent privé. "Nous avons besoin d'aller beaucoup plus vite et beaucoup plus fort", a justifié Emmanuel Macron à Ferney-Voltaire. "Si les gens y croient, on va mobiliser de l'argent privé" car "je n'ai pas envie d'augmenter vos impôts et la dette de vos enfants", a-t-il expliqué aux habitants venus accueillir. Ces initiatives vont "créer de l'emploi et de l'activité", notamment "dans les métiers d'art, la restauration, l'hôtellerie...", a-t-il ajouté.