Le coût de la rentrée scolaire en 6e augmente légèrement

, modifié à
  • A
  • A
L'association pointe notamment la très faible différence de prix entre des produits écologiques, issus du recyclage, et les autres. (Image d'illustration)
L'association pointe notamment la très faible différence de prix entre des produits écologiques, issus du recyclage, et les autres. (Image d'illustration) © PASCAL PAVANI / AFP
Partagez sur :
Le coût de la rentrée pour un élève de 6e s'élève à 193,74 euros en 2018, soit 1,05% de plus que l'année précédente, selon un calcul de Familles de France.

Le coût moyen de la rentrée scolaire 2018 pour un élève de 6e est en légère augmentation cette année, en raison notamment de la hausse du prix des matières premières, selon le baromètre annuel de Familles de France dévoilé vendredi. Au total, entre articles de sport, de papeterie et fournitures scolaires, le coût de la rentrée pour un enfant entrant en 6e s'élève cette année à 193,74 euros, en augmentation de 1,05% par rapport à 2017.

Augmentation du prix du papier. "Cette augmentation s'explique par une hausse générale du coût de la vie, notamment des matières premières et de l'énergie", a expliqué le nouveau président de Familles de France, Charly Hee, à la tête de l'association depuis juin. Les prix de la pâte à papier en particulier ont augmenté, notamment en raison de la forte demande chinoise, précise Familles de France, ainsi que ceux des cartables. Pour ce 34e baromètre annuel, l'association a relevé 9.000 prix et visité 216 enseignes, dont pour la première fois des sites de commerce en ligne, comparant 45 produits d'une liste-type.

Moins cher en hypermarchés que sur Internet. "Contrairement à une idée préconçue, les prix sont plus chers en ligne qu'en hypermarchés (204,82 euros contre 178,35 euros)", a expliqué Jamy Belkiri, responsable du département vie quotidienne/consommation. Les bénévoles de l'association ont souvent remarqué que les prix étaient marqués hors taxes et non TTC, ce qui peut tromper les familles, a-t-elle mis en garde. L'association recommande pour cette rentrée de "privilégier le recyclage" des fournitures non utilisées en 2017, de comparer les prix, qui "peuvent varier parfois de 5 à 50 centimes" et de ne pas opter pour les plus bas "car ces produits s'abîment plus facilement".

Enfin, a ajouté Jamy Belkiri, ne pas hésiter à "privilégier les produits verts" (en papier recyclé), rechargeables ou durables (en bois ou métal plutôt qu'en plastique), la différence de prix n'étant souvent que de 5 à 10 centimes, soit "beaucoup moins qu'il y a quelques années."

Pour la CSF, le coût de la rentrée est globalement en baisse. Jeudi, jour du versement de l'allocation de rentrée scolaire, la Confédération syndicale des familles (CSF) avait estimé pour sa part que la rentrée 2018 serait moins chère en collège et lycée, mais plus onéreuse en primaire. Selon l'enquête annuelle de la CSF, le coût de la rentrée scolaire va globalement diminuer de 2,91%. Pour un élève entrant en 6e, les familles devraient débourser un peu plus de 340 euros. Les deux associations sont en revanche d'accord pour regretter que le montant de l'allocation de rentrée scolaire versée aux 15-18 ans ne tienne pas compte de l'orientation choisie, les filières professionnelles requérant des équipements plus nombreux et plus coûteux que les généralistes.