Inondations dans l'Aude : la veuve d'une victime de l'attentat de Trèbes à nouveau endeuillée

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
La veuve de Jean Mazières, l'une des victimes tuées par Radouane Lakdim en mars dernier à Trèbes, a perdu ses parents dans les inondations qui ont frappé la ville dans la nuit de dimanche à lundi. 

Il y a 7 mois, elle perdait son mari, première victime de l'attentat de Trèbes. Hier, la veuve de Jean Mazières, viticulteur à la retraite, a été de nouveau frappée par le sort : ses parents, âgés de 91 et 94 ans, ont péri dans les inondations qui ont fait onze morts dans l'Aude, selon les informations recueillies par Europe 1.

Son mari tué dans sa voiture en mars. Jean Mazières, 61 ans, avait été le premier à mourir sous les balles de Radouane Lakdim, en mars dernier. Le terroriste avait ouvert le feu sur son véhicule afin de le voler pour prendre la direction du Super U où il allait tuer trois autres personnes dont le gendarme Arnaud Beltrame

Sept morts dans la seule ville de Trèbes. Dans la nuit de dimanche à lundi, la veuve du viticulteur a perdu ses parents, nonagénaires, qui figurent parmi les sept morts de cette ville de l'Aude. "Personne ne peut surveiller l'Aude et envoyer des camions de pompiers dans les rues à deux heures du matin pour dire 'sortez de chez vous, on vous évacue ?' Personne ne peut faire ça ?", a interpellé un habitant de la ville, lundi, estimant, comme d'autres, que le phénomène météorologique avait été mal anticipé par les autorités.