Grève : Francine, 84 ans, craint de ne pas voir ses enfants à Noël et "d'annuler son repas"

, modifié à
  • A
  • A
Des manifestants défilent avec une banderole où il est écrit "On veut la révolution pour Noël " lors d'une manifestation contre le chômage et la précarité à Nantes, dans l'ouest de la France, le 7 décembre 2019. 0:51
Des manifestants défilent avec une banderole où il est écrit "On veut la révolution pour Noël " lors d'une manifestation contre le chômage et la précarité à Nantes, dans l'ouest de la France, le 7 décembre 2019.
Partagez sur :
Alors qu'une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites est prévue mardi 17 décembre, il est, pour le moment, difficile de savoir si les trains circuleront normalement pendant les congés de Noël. Pour certains, comme Francine, 84 ans, imaginer fêter Noël sans ses enfants est un crève-cœur. Inquiète, elle témoigne au micro d'Europe 1. 
TÉMOIGNAGE

Alors que la grève contre la réforme des retraites devrait se poursuivre pendant les vacances de Noël, certains Français sont inquiets à l'idée d'être privés de leurs proches qui ne pourraient pas les rejoindre, faute de moyens de transport. C'est le cas en particulier des personnes âgées pour qui Noël est toujours un moment très attendu. Francine, âgée de 84 ans, a tout préparé sans savoir, pour le moment, si sa famille va pouvoir la rejoindre à Paris, comme prévu.

"J'attends, j'attends, j'espère", se désole-t-elle au micro d'Europe 1. "J'ai des enfants qui doivent venir de Nantes. Dans quelles conditions ? Je ne sais pas. J'ai fait venir du foie gras et avant de commander mon saumon, j'attends de voir ce que cela donne. J'espère toujours que cela va s'arrêter", poursuit-elle.

"Si je suis obligée d'annuler mon repas, ce sera très ennuyeux"

Face aux incertitudes qui planent autour de la période de Noël, Francine continue donc de croiser les doigts. "J'espère qu'il y aura un peu de raison et qu'il y aura une trêve pour ces quelques jours que tout le monde attend. Si je suis obligée d'annuler mon repas, où l'on sera tout de même onze, ce sera très ennuyeux"

La SNCF enverra des textos et des mails

Concernant le premier week-end des vacances de Noël, la SNCF s'engage à contacter tous ses clients mardi. Vous recevrez ainsi un SMS ou un mail, pour vous dire si votre train (TGV, Ouigo ou Intercités) roulera le vendredi 20, le samedi 21 et le dimanche 22 décembre. Quant au réveillon de Noël, c'est-à-dire les trains circulant du 23 au 26 décembre, l'information sera disponible jeudi prochain.

Du côté des syndicats de cheminots, ils restent déterminés dans leur opposition à la réforme des retraites. "La question n'est pas de savoir s'il y aura des trains à Noël, mais combien", indique à l'AFP un responsable au siège de la SNCF. Même si la journée de mobilisation prévue mardi 17 décembre devait marquer la fin du mouvement, "c'est impensable qu'on puisse assurer un service normal à Noël", ajoute-t-il. "Ça ne sera pas catastrophique, mais pas génial non plus."

Europe 1
Par Caroline Baudry, édité par Tiffany Fillon