"Gilets jaunes" : après "la main tendue" par le gouvernement, Yolande appelle à "l'apaisement"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Jeudi, Europe 1 est sur le terrain à Saint-Avold en Moselle où tous les habitants ne souhaitent pas la poursuite du mouvement des "gilets jaunes".

TÉMOIGNAGE EUROPE 1

Au lendemain des annonces d'Edouard Philippe à l'Assemblée nationale, certains veulent croire à un aboutissement du mouvement des "gilets jaunes". A Saint-Avold en Moselle, où Europe 1 est sur le terrain toute la journée de jeudi, nos reporters ont rencontré Yolande, commerçante. Selon elle, maintenant que le gouvernement a tendu une main en direction des contestataires, elle appelle à "l'apaisement". 

 

>> Suivez notre direct de Saint-Avold avec nos reporters sur place.

 

"On souffre énormément". Yolande, gérante d'un magasin de beauté situé dans une zone commerciale, estime qu'"on ne peut pas se taire, en tant que commerçant" : "il faut qu’on dise qu’on souffre énormément, que le peuple français, tous les citoyens souffrent de ce qui se passe en ce moment". "La main a été tendue, maintenant, il faut la prendre et travailler là-dessus. Mais il faut un apaisement !", explique-t-elle au micro d'Europe 1.

"Je ne fais plus de commerce !". Les conséquences du mouvement des "gilets jaunes" débuté mi-novembre, cette chef d'entreprise de 52 ans les voit très bien sur son activité : "je ne fais plus de commerce depuis 18 jours ! Je parlemente, pour aboutir à pas grand-chose, pour rencontrer des 'gilets jaunes'. On se connaît maintenant ! Mais il y a une partie des 'gilets jaunes' qui ne sont pas 'gilets jaunes', malheureusement". Et de pointer du doigt "ces gens-là" qui pratiquent "la casse" et "la violence". Samedi, Yolande n'est pas sûre d'ouvrir son magasin samedi et elle a même réduit temporairement son personnel. Alors que samedi dernier, elle n'a réalisé que dix euros de vente, elle craint désormais pour la survie de son commerce. 

Europe 1 est en direct de Saint-Avold toute la journée. Jeudi, nos journalistes passent la journée auprès des habitants de Saint-Avold, en Moselle, où le mouvement est très actif pour des rencontres en direct et en vidéo. Retrouvez-les sur notre page Facebook, en cliquant sur ce lienLe Grand Journal du Soir de Matthieu Belliard sera présenté en direct de Saint-Avold, de 18 heures à 20 heures.