Droit des femmes, espèce animale, progrès médicaux : les avancées de 2020

, modifié à
  • A
  • A
Musaraigne éléphant de Somalie 1:30
La musaraigne éléphant de Somalie, que l'on pensait disparue, a de nouveau été observée © AFP PHOTO / STEVEN HERITAGE / DUKE UNIVERSITY LEMUR CENTER / GLOBAL WILDLIFE CONSERVATION
Partagez sur :
Si l'année 2020 restera dans les annales comme une année difficile en raison de la pandémie de Covid-19, certaines avancées d'importance ont néanmoins eu lieu cette année. Droit des femmes, progrès médicaux, réapparition d'espèces animales : Europe 1 fait le point sur plusieurs bonnes nouvelles. 

Dans quelques heures, 2020 touchera à sa fin. Une année historique en raison de la pandémie mondiale du Covid-19 que de nombreuses personnes voudraient oublier. Néanmoins, au cours de ces douze mois, des avancées importantes ont eu lieu pour les êtres humains. Retour sur les progrès de l'humanité, pour une année qui n'est pas à totalement oublier.

Au niveau du droit des femmes dans le monde, par exemple. En Ecosse, c'est une première : le Parlement vote la gratuité des protections hygiéniques. Au Brésil, les footballeuses remportent le match de l'égalité et sont désormais autant payées que les hommes. Depuis mercredi, les Argentines peuvent légalement avorter.

Un futur traitement efficace contre tous les cancers ? 

2020 rime aussi avec avancée médicale. La plus grande : l'éradication de la poliomyélite en Afrique, après quatre années sans nouveaux cas, annoncée en août par l'OMS. Cette maladie infectieuse contagieuse touche principalement les enfants et s'attaque à la moelle épinière, pouvant provoquer une paralysie. Seuls l'Afghanistan et le Pakistan connaissent encore des cas.

Il y a aussi une découverte prometteuse dans la recherche contre le cancer. Des chercheurs britanniques identifient une cellule, la cellule T (ou lymphocyte T) déjà présente dans le sang, capable de s'attaquer à presque toutes les tumeurs.

La musaraigne éléphant réapparait

Côté environnement, en Europe, les énergies renouvelables passent pour la première fois devant les énergies fossiles dans la production d'électricité. Et puis cette année, c'est surtout la découverte d'une super enzyme qui dévore le plastique. Certaines espèces animales vont mieux, avec notamment un baby-boom d'éléphants au Kenya : ils sont désormais deux fois plus nombreux qu'il y a trente ans ! En Somalie, on observe aussi la réapparition de la musaraigne-éléphant, que l'on croyait disparue depuis 1973.

Au-dessus de la Terre, enfin, une sonde japonaise ramène pour la première fois des morceaux d'astéroïdes, une pincée de poussière d'étoile : matière précieuse qui n'a pas changé depuis quatre milliards d'années.

Europe 1
Par Hélène Terzian, édité par Mathilde Durand