Des plaintes à venir contre Leclerc et Auchan dans l'affaire Lactalis

, modifié à
  • A
  • A
Le groupe Lactalis est déjà visé par une centaine de plaintes. © DAMIEN MEYER / AFP
Partagez sur :

Dix plaintes vont être déposées la semaine prochaine dans l'affaire Lactalis, dont deux visent la grande distribution, et notamment les enseignes Leclerc et Auchan.

Après le groupe laitier, au tour des enseignes de supermarchés. Des familles de victimes du lait contaminé aux salmonelles déposeront la semaine prochaine une plainte contre les distributeurs Leclerc et Auchan dans le cadre de l'affaire Lactalis, a annoncé vendredi leur avocate.

La grande distribution visée. "Dix nouvelles plaintes seront déposées la semaine prochaine, dont deux concernant la grande distribution, une à l'encontre de Leclerc, une concernant Auchan notamment, pour des produits qui ont été achetés jusqu'au 5 janvier 2018", a fait savoir Jade Dousselin. Le président du groupe Lactalis, Emmanuel Besnier, s'est défendu de tout manquement et a promis d'indemniser toutes les familles qui ont subi un préjudice.

Des centaines de plaintes. Mercredi, les parents d'un jeune garçon ayant consommé du lait infantile contaminé ont déposé au tribunal de grande instance de Paris une plainte avec constitution de partie civile, qui vise directement le groupe laitier, pour "administration de substances nuisibles ayant entraîné une infirmité permanente" sur mineur de moins de 15 ans et par plusieurs personnes. Cette plainte s'ajoute aux centaines déjà déposées contre le groupe Lactalis en France.