Coronavirus : peut-on toujours être amené à payer 55 euros chez le généraliste ?

  • A
  • A
Un patient atteint du coronavirus peut-il être amené à payer une consultation 55 euros ? (photo d'illustration)
Un patient atteint du coronavirus peut-il être amené à payer une consultation 55 euros ? (photo d'illustration) © AFP
Partagez sur :
Alors que l'épidémie poursuit sa décroissance en France, qu'en est-il des consultations spéciales mises en place après le confinement pour les patients testés positifs au Covid-19, comprenant un test et une participation au "tracing" des cas contact, et facturées 55 euros ? L'avocat Roland Perez fait le point. 

Des consultations chez le généraliste facturées 55 euros au lieu de 25 en cas de contamination au coronavirus : c'est l'une des annonces qui avaient été faites par l'exécutif au début du déconfinement. Trois semaines plus tard, et alors que l'épidémie semble reculer sur le territoire, qu'en est-il ? L'avocat Roland Perez fait le point. 

Une précision d'abord : la prime supplémentaire versée aux médecins pour signaler les cas contact de leurs patients testés positifs, un temps envisagée, n'a finalement pas été retenue. Mais le montant fixé à 55 euros pour une consultation ou une téléconsultation d'un malade du Covid-19 est, lui, toujours d'actualité. L'Assurance maladie justifie ce prix par la consultation d'information du patient, associée à la mise en place d'une "stratégie thérapeutique". 

 

 

Une "consultation complexe"

Cette majoration, toujours selon l’Assurance maladie, correspond à la valorisation de l’annonce du test positif, la prescription des tests pour les cas contacts proches (les personnes résidant au domicile du patient), et l’information donnée au patient sur les mesures barrières. En médecine, cela s’appelle une "consultation complexe", différente des consultations classiques, facturées 25 euros en secteur 1.Ce type particulier de consultations n’a pas été inventé lors de la pandémie : elles existent depuis de nombreuses années. En outre, il est important de rappeler que quel que soit son montant, la consultation est remboursée à 100% par la Sécurité sociale. 

Europe 1
Par Roland Perez