Cent ans après, Hollande et Merkel célèbrent la paix à Verdun

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le président français et la chancelière allemande ont commémoré le centenaire d'une des plus sanglantes batailles de la Première Guerre mondiale, dimanche à Verdun.

EN IMAGES

"Ce nom est un symbole pour l'inconcevable atrocité et absurdité de la guerre, mais aussi pour les leçons et la réconciliation franco-allemande", a déclaré Angela Merkel dimanche, à l'hôtel de Ville de Verdun.  Plus de trente ans après la poignée de main historique de François Mitterrand et Helmut Kohl, la chancelière allemande et le président français ont commémoré le centenaire d'une des plus sanglantes batailles de la Première Guerre mondiale dans cette ville, devenue symbole de la paix.

Comme leurs prédécesseurs, les deux dirigeants ont entamé leur journée au cimetière allemand de Consenvoye pour un moment de recueillement, avant de se rendre à l'Hôtel de ville de Verdun puis au mémorial de la bataille, qui a fait plus de 300.000 morts dans les deux camps. François Hollande et Angela Merkel ont ensuite assisté à une scénographie imaginée  par le cinéaste allemand Volker Schlöndorff, mettant en scène de jeunes Français et Allemands courrant à travers les tombes jusqu'à l'ossuaire de Douaumont.