Calcul, conjugaison... ce qui va changer dans les programmes scolaires à la rentrée

  • A
  • A
Les programmes scolaires du CP à la 3e vont être revus à la rentrée prochaine.
Les programmes scolaires du CP à la 3e vont être revus à la rentrée prochaine. © AFP
Partagez sur :
Le Conseil supérieur des programmes vient de remettre à Jean-Michel Blanquer ses préconisations pour la rentrée 2018.

Il y aura du nouveau dès la rentrée prochaine dans les programmes scolaires du CP à la 3e. Le ministre de l'Education nationale, Jean-Michel Blanquer, vient en effet de recevoir les propositions du Conseil supérieur des programmes (CSP), mis à contribution fin janvier. Et comme le révèle le Journal du Dimanche cette semaine, les enseignements vont être clarifiés, notamment en français et en mathématiques.

Plus de lecture. "Ils ne réécrivent pas l'ensemble des programmes mais les précisent", souligne Marie Quenet, journaliste au JDD, au micro d'Europe 1. "Par exemple, en français, on avait le 'prédicat', cette notion de grammaire qui avait déchaîné les passions. Là, cela disparaît et le CSP remet en place le COD, le COI et les compléments circonstanciels."

Le CSP préconise également que la conjugaison des verbes soit enseignée à tous les temps et toutes les personnes (ce qui n'était pas toujours le cas, notamment au passé simple). Enfin, le CSP préconise plus de lecture, avec au moins cinq à dix œuvres étudiées en classe par an du CP au CE2.

 

Calculs. En mathématiques, le CSP prône l'étude des quatre opérations (addition, soustraction, multiplication et division) dès le CP. Il n'est pas question pour les élèves de tout maîtriser, mais au moins de comprendre le sens de ces calculs. Les programmes d'enseignement moral et civique ont également été revus, avec de nouveaux objectifs pour les élèves, qui devront connaître par coeur le premier couplet de la Marseillaise et connaître le fonctionnement du Parlement. "Tout ça devra s'appliquer à la rentrée 2018", conclut Marie Quenet.