Bretagne à cinq départements : les Bretons favorables à 47% selon un sondage

  • A
  • A
Le sondage relance le débat sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne.
Le sondage relance le débat sur le rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne. © JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP
Partagez sur :
Le sondage, publié jeudi, relance le débat sur le rattachement éventuel de la Loire-Atlantique à la Bretagne, faisant passer la région que quatre à cinq départements.

Les Bretons seraient majoritairement favorables au rattachement de la Loire-Atlantique à la Bretagne, selon un sondage* publié jeudi dans Le Télégramme.

53% sont favorables en Loire-Atlantique

Au total, 47% des Bretons interrogés se disent favorables à ce rattachement et 31% opposés, tandis que 53% des habitants de la Loire-Atlantique y sont favorables et 25% opposés, selon l'institut rennais TMO qui a réalisé l'enquête. C'est en Ille-et-Vilaine que les partisans d'un rattachement sont le moins nombreux, avec 41%.

Interrogés sur la situation actuelle d'une Bretagne à quatre départements (Ille-et-Vilaine, Finistère, Côtes-d'Armor et Morbihan), 45% des Bretons et 48% des habitants de Loire-Atlantique disent toutefois qu'elle leur "convient", tandis que 26% des Bretons et 32% des habitants de Loire-Atlantique ne s'en accommodent pas. 20% des Bretons se disent indifférents à la question et 8% n'ont pas d'avis. Près de 87% des Bretons interrogés disent par ailleurs se sentir "Bretons", contre 59% des habitants de Loire-Atlantique.

"La consultation électorale doit venir"

Interrogés sur l'opportunité de lancer un débat citoyen sur le sujet, 60% des Bretons et 58% des habitants de Loire-Atlantique s'y disent favorables. Pour le cas où un rattachement serait envisagé, 68% des Bretons souhaiteraient l'organisation d'un référendum et 63% en Loire-Atlantique. "C'est la confirmation d'un ressenti que nous avons déjà", a déclaré le président de la région Bretagne Loïg Chesnais-Girard, interrogé par Le Télégramme. Il juge que "la consultation électorale doit venir".

Le sondage a été réalisé à l'initiative du collectif Dibab, qui organise des votations citoyennes sur la réunification de la Bretagne et son évolution institutionnelle, et du cercle de réflexion Breizh Civic Lab. Il a été réalisé via un financement participatif. 

*Enquête réalisée par téléphone et en ligne du 3 au 15 juillet, selon la méthode des quotas auprès d'un échantillon de 1.683 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus et résidant en Bretagne et Loire-Atlantique. Marge d'erreur de 2 à 3 points.