"Bouchons de curiosité" : une quarantaine d'automobilistes verbalisés pour avoir filmé un accident

, modifié à
  • A
  • A
Une quarantaine d'automobiliste a été verbalisée pour avoir filmé ou pris des photos d'un accident sur l'autoroute A36. © ERIC FEFERBERG / AFP
Partagez sur :

Lassée de voir des bouchons se former, la police de Mulhouse a verbalisé mercredi les automobilistes qui filmaient ou photographiaient un accident de la route, mercredi sur l'A36.

Des policiers de Mulhouse, dans le Haut-Rhin, ont dressé des contraventions à une quarantaine d'automobilistes mercredi qui ralentissaient aux abords d'un accident de la route pour filmer ou prendre des photos, rapporte France 3 Grand Est jeudi. 

Des "bouchons de curiosité". Agacés de voir de plus en plus de "bouchons de curiosité" ralentir le trafic et créer un danger, la police de Mulhouse a décidé de sévir. Après avoir sécurisé les lieux d'un accident sur l'A36 mercredi, pris en charge le blessé et fait venir des engins de levage pour dégager la route après un accident, les agents se sont aperçus que de nombreux automobilistes ralentissaient pour photographier ou filmer la scène.

Des possibilités de sur-accident. "On a dû verbaliser une quarantaine de contrevenants sur une période de deux à trois heures. Ils risquent une amende de 135 euros et le retrait de 3 points sur leur permis de conduire", a expliqué le chef des unités spéciales de la police à France 3. "Sur les accidents de la route, il y a cette composante supplémentaire extrêmement accidentogène puisque cela provoque un bouchon et un ralentissement très important et très souvent, comme ça a été le cas mercredi, des sur-accidents en amont du ralentissement. C'est un phénomène qui augmente."

Une opération pour "marquer les esprits". Avec cette opération peu courante, le capitaine Xavier Nicolas espère "que ça marquera les esprits. L'A36 connaît une série noire en ce moment. Les distracteurs comme les téléphones portables sont à l'origine de la grosse majorité des accidents sur la voie publique."