Angoulême : Houria, poignardée par son ex-mari, est sortie de l'hôpital

, modifié à
  • A
  • A
Houria avait été admise le 23 juin dernier à l'hôpital de Poitiers, entre la vie et la mort.
Houria avait été admise le 23 juin dernier à l'hôpital de Poitiers, entre la vie et la mort. © GUILLAUME SOUVANT / AFP
Partagez sur :
Houria, violemment agressée par son ex-mari fin juin, est sortie de l'hôpital samedi, "sans séquelle," a indiqué une responsable locale. 

Le 23 juin dernier, à Angoulême, elle avait été sauvagement poignardée par son ex-conjoint alors qu'elle venait de monter dans sa voiture. Restée entre la vie et la mort pendant plusieurs jours, Houria, 34 ans, est finalement sortie de l'hôpital, a rapporté samedi Sud-Ouest

"Pas de séquelle". Après un mois passé à l'hôpital de Poitiers, Houria a pu samedi réintégrer son domicile. "Elle va bien, elle n’a pas de séquelle en dehors des traces de coups qu’elle a reçus", a indiqué Anne-Laure Willaumez, vice-présidente du Centre communal d’action sociale d’Angoulême et adjointe à la ville.

Poignardée trois fois. Le 23 juin, son ex-mari, 41 ans, l'avait poignardé par trois fois alors qu'elle venait de monter à bord de son véhicule en compagnie de sa fille de 12 ans et une amie de cette dernière. Cette agression avait ému jusqu'à la secrétaire d'Etat chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, qui avait rendu visite à la blessée à l'hôpital