Une ligature pour saxo gagne le Concours Lépine

  • A
  • A
Partagez sur :

Le concours Lépine a distingué samedi l'invention d'un musicien de 65 ans, une ligature en laiton pour ajuster l'anche au bec d'une clarinette ou d'un saxophone afin d'en préserver le son, ont annoncé les organisateurs.

Récompensée parmi près de 600 inventions présentées depuis dix jours à la Foire de Paris, la "Ligature JLV" - pour Jean-Luc Vignaud, son inventeur - est composée d'une ceinture de métal placée au contact de l'anche grâce à deux petits plots latéraux et pouvant être resserrée sans contrainte sur le bec.

A force de souffler dans l'anche (une ou deux lamelles souvent de bois, qui vibrent pour produire un son riche et varié), le musicien la déforme et cette déformation entrave la production de graves ou d'aigus.

L'invention de Jean-Luc Vignaud, saxophoniste parisien originaire de Nîmes, lui vaut de recevoir le 112e Prix du Président de la République et son vase en porcelaine de Sèvres. Sa ligature, a-t-il rapporté à l'AFP, avait été particulièrement remarquée des musiciens, amateurs ou professionnels de passage sur son stand, certains revenant même avec leur instrument pour l'essayer.

Créé en 1901 et hébergé par la Foire de Paris, le concours a déjà permis l'émergence d'une multitude d'objets aujourd'hui familiers : stylo à bille, presse-purée, fer à repasser vapeur ou verres de contact. Le jury du concours prend notamment en compte le caractère innovant de chaque invention et la possibilité d'un passage rapide en production.