Un train électrique pour gravir le Puy-de-Dôme

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

L'ascension du sommet du Puy-de-Dôme (1.465 mètres), une grande destination touristique française, s'effectue depuis samedi en train et non plus en voiture, avec l'ouverture au public d'un train électrique à crémaillères, dont l'ambition est de transporter plus de 400.000 visiteurs par an.

"C'est l'aboutissement d'un projet essentiel pour la chaîne des puys", a déclaré lors d'une cérémonie d'inauguration Jean-Yves Gouttebel, président du Conseil général du Puy-de-Dôme qui a financé le tiers de l'opération.

Désormais, a-t-il souligné, grâce à ce train baptisé "Panoramique des Dômes", le sommet du volcan sera ouvert toute l'année, même l'hiver, tandis qu'auparavant la saison s'étalait de mai-juin à la mi-octobre par des navettes en bus. Un euro investi dans ce projet génèrera 3 euros sur l'économie locale, a encore indiqué M. Gouttebel.