Un professeur jugé pour un "meurtre sans cadavre"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Le procès de Jacques Viguier, professeur de droit toulousain de 50 ans poursuivi pour le meurtre de sa femme, mystérieusement disparue en 2000, s'est ouvert lundi après-midi devant la cour d'assises de Haute-Garonne, avec un portrait psychologique de l'accusé.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr