Un chercheur français arrêté aux Etats-Unis

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Un enseignant-chercheur de Seine-Saint-Denis a été arrêté et placé en détention mardi au Etats-Unis où il se rendait pour un congrès. Salim Mourad Cherif, victime d'une usurpation d'identité, a été libéré quelques jours plus tard. Le chercheur de l'université Paris XIII a été arrêté à sa descente d'avion mardi à Phoenix, en Arizona. "Un mandat d'arrêt avait été émis contre lui par un juge de l'Iowa en 2006 pour des faits remontants à 2001", a expliqué le Quai d'Orsay. "Il lui était reproché d'avoir tenté de travailler frauduleusement aux Etats-Unis", selon le ministère des Affaires étrangères.

Lors d'un cambriolage à son domicile en 1999, le passeport de Salim Mourad Cherif avait été volé. "Grâce au procès-verbal de déclaration de vol transmis par la préfecture de Saint-Denis et en comparant les photos d'identité du passeport volé et de son passeport en cours de validité, il a été prouvé que Salim Mourad Cherif n'était pas l'auteur des faits incriminés", a rapporté le Quai d'Orsay.

L'enseignant a été libéré après un audience devant un juge de l'Arizona mardi. Il devrait être de retour en France samedi.