Un archéologue à la tête du Louvre

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Pour remplacer Henri Loyrette à la tête du Louvre, le président de la République a choisi de nommer Jean-Luc Martinez, 49 ans, chef du département des antiquités grecques, étrusques et romaines de l'établissement.

Le président François Hollande, sur proposition de la ministre de la Culture Aurélie Filippetti, a choisi ce conservateur général du Patrimoine, qui a été membre de l'Ecole française d'Athènes (1993-1996) et a fouillé à Delphes.

Il succède à Henri Loyrette, qui a annoncé mi-décembre qu'il ne souhaitait pas postuler à sa succession après douze ans à la tête du Louvre. Il quitte l'établissement le 14 avril, date de la fin de son mandat.

Spécialiste de la sculpture grecque, soucieux de faire partager la culture à un large public, Jean-Luc Martinez s'est beaucoup investi dans le musée du Louvre-Lens qui a ouvert ses portes début décembre sur un ancien carreau de mine.