Un Algérien attaque Guéant pour diffamation

  • A
  • A
Partagez sur :

Un Algérien, Ali Belhadad, expulsé début avril sur décision du ministre de l'Intérieur Claude Guéant qui le présentait comme un islamiste radical, va demander l'annulation de l'arrêté le concernant et attaquer le ministre en diffamation, a annoncé vendredi son avocat.

M. Belhadad "s'inscrit en faux contre le communiqué du ministère de l'Intérieur relatif à cette expulsion (..) dans lequel il est présenté à tort et contrairement à ce qui figure dans la motivation de l'arrêté, comme un +condamné pour son rôle dans les attentats de Marrakech en 1994+", selon un communiqué diffusé par son avocat, Me Eric Plouvier.