Twitter devra se plier au droit français

  • A
  • A
Partagez sur :

Le Tribunal de grande instance (TGI) de Paris a ordonné jeudi à Twitter de communiquer les données permettant d'identifier les auteurs de tweets racistes ou antisémites.

Le site de micro-blogs américain avait été assigné en référé (procédure d'urgence) par l'Union des étudiants juifs de France (UEJF) et plusieurs autres associations, après la diffusion en octobre de tweets antisémites reprenant les mots clés #unbonjuif et #unjuifmort.