Trop ronde pour être coiffeuse

  • A
  • A
Partagez sur :

Les salons de coiffure font de la discrimination au poids. Une jeune femme de Vannes a tenté pendant un an de réaliser son rêve : travailler dans un salon de coiffure. Elle n'a essuyé que des refus, malgré 90 CV envoyés dans toute la région. Ses difficultés à trouver un emploi ne viendraient pas de la crise, mais de son poids, selon Ouest-France, qui raconte son histoire. Furieuse et déçue, la jeune femme de 20 ans a décidé de porter plainte pour discrimination. 

"J'ai envoyé 90 CV dans des salons du pays de Vannes et bien plus loin encore. Quand j'accrochais ma photo, on ne me rappelait pas. Quand je ne le faisais pas, on m'a parfois rappelée pour un essai. Mais aucun n'a débouché", confie-t-elle au quotidien. La raison : "Je ne fais pas du 36 comme beaucoup de coiffeuses mais du 46. Être ronde, ça n'est pas dans les canons de beauté. Je savais que le milieu de la coiffure était dur, que les filles entre elles n'étaient pas tendres. Mais pas à ce point-là !", précise-t-elle.

Son poids n'est bien sûr jamais évoqué. Pourtant, elle assure avoir tout entendu. "Lorsque je rentre pour un essai. On me regarde de la tête aux pieds. À chaque fois, on me laisse prendre les ciseaux. On me dit que c'est bien mais que l'on me rappellera. J'ai tout entendu comme arguments. Un jour, on m'a même dit : 'On ne vous recrute pas car vous êtes blonde et, chez nous, toutes les coiffeuses sont brunes'. J'ai proposé de me teindre mais c'est resté sans réponse", raconte la jeune femme. Faute de manier les ciseaux, elle songe désormais à se reconvertir dans le social.