Tron : le FN n'a "rien à voir"

  • A
  • A
Partagez sur :

Marine Le Pen a affirmé mercredi à Lille n'avoir "strictement rien à voir" avec la plainte visant le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, George Tron, estimant que cette "défense visant à se défausser sur les autres est piteuse". George Tron est la cible d'une plainte pour harcèlement sexuel, déposée par deux ex-employées municipales de sa commune de Draveil, en Essonne. "Cet homme perd les pédales. Il ne peut pas mettre en doute impunément la responsabilité des autres pour tenter de sauver la sienne", a souligné la présidente du FN.