Trois mois de prison pour avoir insulté Dati par SMS

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :
Un jeune homme de 21 ans a été condamné mercredi à Toulouse après un SMS d'injures et de menaces adressé il y a un an à Rachida Dati.

C’est un SMS qui va coûter cher à son auteur. Un jeune homme a été condamné mercredi à trois mois de prison ferme pour avoir envoyé un texto de menaces à l’ancienne garde des Sceaux. La jeune ex-employée de SFR qui avait détourné les fichiers de personnalités de son employeur a écopé de trois mois de prison avec sursis et 800 € d'amende. Une troisième complice devra payer une amende de 1.000€.

L’affaire remonte à l’année dernière. Trois personnes, âgées de 21 à 30 ans, avaient envoyé un SMS d’injures et de menaces à Rachida Dati, sur son téléphone portable personnel, mentionnant notamment l’intention de "tout faire sauter sur Toulouse".

Très rapidement, la direction nationale antiterroriste et la police identifient trois suspects qui utilisent un téléphone portable sous un faux nom. L’auteur du SMS explique alors avoir voulu "s’amuser" avec le fichier de personnalités de SFR que son amie s’était procuré.

Selon la Dépêche du Midi, "seule la jeune femme s’est déplacée" mercredi devant le tribunal correctionnel de Toulouse. Elle a donc du affronter seules le procureur qui a dénoncé, selon le quotidien, des comportements "symboliques de la bêtise, de l'immaturité".

L’opérateur SFR a obtenu 1.652€ de dommages et intérêts.

Europe 1
Par Rédaction Europe1.fr