Travail dominical : Bricorama tancé

  • A
  • A
Partagez sur :

Le tribunal de grande instance de Pontoise (Val-d'Oise) a ordonné vendredi à l'enseigne de bricolage Bricorama de ne plus ouvrir le dimanche sans dérogation en Ile-de-France, sous peine d'une astreinte de 30.000 euros par infraction et par établissement, a-t-on appris de sources judiciaires.

La décision du tribunal, saisi en référé par le syndicat Force ouvrière (FO) à propos de deux magasins situés dans le Val-d'Oise (Soisy-sous-Montmorency et Taverny), s'applique à l'ensemble des établissements franciliens de Bricorama, soit une trentaine de magasins, ont précisé ces sources.

"C'est une bonne décision, finalement logique", a réagi l'avocat de Force ouvrière, Me Vincent Lecourt, qui rappelle que des décisions de justice similaires ont été prises par le passé pour des enseignes concurrentes, comme Castorama et Leroy Merlin.