"Seulement deux femmes rabbins en France"

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

Delphine Horvilleur, l'une des deux femmes rabbins de France, auteure du livre En tenue d'Eve, chez Grasset, a évoqué jeudi soir sur Europe 1 les difficultés des femmes à tenir des responsabilités religieuses. "Nous ne sommes que deux en France, alors qu'il y en a plus de 1.000 dans le monde. Mais elles exercent souvent au sein des mouvances progressistes du judaïsme", a-t-elle regretté.

Selon elle, les difficultés des femmes à devenir rabbin tiennent d'abord au manque de formation. "Aujourd'hui, ce n'est pas possible d'être formée en France. Les séminaires rabbiniques n'acceptent pas les femmes. Il faut partir en Angleterre, aux Etats-Unis, en Israël… En France, c'est difficile de trouver chez nous des cours qui acceptent les femmes si on veut étudier les textes religieux à un certain niveau. On trouve bien des cours d'initiation, mais si on veut pousser plus loin, c'est très difficile", a-t-elle expliqué.

Et ce problème ne concerne pas uniquement le judaïsme. "Le problème du sexisme dans les religions touche toutes les traditions", a souligné Delphine Horvilleur. "Toutes les religions ont leur façon de garder les femmes à l'écart du culte. Le combat que j'ai pu mener, on le retrouve au sein du monde catholique pour accéder à la prêtrise, mais aussi du monde musulman."