Radar : "pas de dialogue" UMP-Matignon (E1)

, modifié à
  • A
  • A
Partagez sur :

"Nous n'avons pas de dialogue avec le Premier ministre", a déclaré Philippe Meunier, député UMP du Rhône, mardi matin sur Europe 1. "Nous allons tout mettre en œuvre pour instaurer ce dialogue et trouver un compromis pour sortir par le haut de cette affaire-là", a déclaré le porte-parole des élus UMP opposés à la suppression des panneaux indiquant un radar automatique.

"Notre combat, c'est la prévention des radars fixes par des panneaux. Si certains s’amuseraient entre deux radars fixes à accélérer, il suffit de mettre les contrôles mobiles. Mais là, c'est le volet de la répression qui se met en place", a poursuivi l'élu, avant de dénoncer "les ayatollahs de la prévention routière qui n'ont qu'une seule idée en tête : nous faire marcher ou faire du vélo".